Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Rencontre a l’UNESCO des ministres de l’Education physique et du Sport

Les ministres de l’Education physique et du Sport de plus de 90 pays se rencontrent cette semaine à l’UNESCO, autour d’une table ronde qui portera sur trois thèmes : renforcement de l’éducation physique et du sport dans le système éducatif ; protection des jeunes sportifs ; action internationale en vue d’éliminer le dopage. Y participeront également environ 200 représentants d'ONG du monde entier et d’Etats membres de l'UNESCO.

La réunion se tiendra les 9 et 10 janvier, en salle XII, à l’UNESCO. Le 9 janvier, la cérémonie d’ouverture aura lieu entre 9h30 et 10h15, en présence d’Adolf Ogi, Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le sport, le développement et la paix, de Jacques Rogge, Président du Comité International Olympique, de Jean François Lamour, ministre français des Sports et de Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO. La première séance est intitulée Le renforcement de l’éducation physique et le sport en milieu éducatif (10h30 à 13 h, et 15 h à 16h15,). La deuxième séance portera sur La protection des jeunes sportifs (16h30 à 18h30). La troisième séance portera sur L’élaboration d’un instrument juridique international relatif à la lutte contre le dopage dans le sport (10 janvier, 10 h à 13 h). L’après-midi sera consacrée à l’adoption de la déclaration finale de la table ronde. La cérémonie de clôture aura lieu de 15h30 à 18 h.

Cette table ronde s'inscrit dans le suivi de la Déclaration de Punta del Este, adoptée lors de la troisième Conférence des Ministres des Sports et de l’Education physique (MINEPS III), qui s’est tenue en Uruguay, du 30 novembre au 3 décembre 1999. Les ministres y avaient constaté que, malgré le développement du sport de haut niveau et des programmes de sport pour tous, l’éducation physique était souvent en recul à l’école. Pour eux, ce recul allait de pair avec une augmentation de la délinquance juvénile et de la violence, ainsi qu’avec une hausse des coûts médicaux et sociaux. Aujourd’hui, les ministres veulent donc proposer des mesures en vue de promouvoir partout dans le monde, en fonction des capacités, des besoins et des traditions de chaque pays, la pratique régulière de ces activités physiques et sportives tout au long de la vie.

La conférence MINEPS III avait également mis en exergue les risques que peuvent engendrer pour des enfants, des pratiques trop intensives ou des spécialisations sportives précoces. Les ministres avaient regretté la pratique « d’achat de jeunes sportifs » en provenance de pays en développement et les excès des effets marketing, qui créent des situations contraires à la morale sportive et à la dignité humaine. C’est pourquoi les participants à la table ronde s’interrogeront sur les moyens de protéger les jeunes sportifs et leurs droits, notamment sur la création et l’utilité de « règles de bonne conduite ». Ils attendent à ce sujet, des contributions des institutions compétentes des Nations Unies, comme l’UNICEF et l’OIT.

Enfin, les ministres avaient fait le point sur le problème du dopage qui menace la pratique sportive, puisqu’il met en danger l’intégrité physique des athlètes. Ils avaient constaté que s’il existe aujourd’hui des textes sur la lutte contre le dopage aux niveaux national, régional et international, aucun de ces textes n’a de portée juridique intergouvernementale universelle. C’est la raison pour laquelle les participants à la table ronde veulent faire avancer la réflexion sur les objectifs d’un tel instrument normatif international, les modalités de son élaboration et sur l’instance qui sera chargée de sa mise en œuvre.

A l’occasion de cette table ronde, trois Prix Internationaux Fairplay seront remis le 9 janvier par le Comité International du Fairplay aux lauréats 2001 qui sont : Simone Moro, escalade, Italie (Trophée Pierre de Coubertin, geste du fairplay); Eusébio Ferreira da Silva, football, Portugal (Trophée Borotra, carrière sportive); Kipchoge Keino, course d'endurance, aide humanitaire, Kenya (Trophée Willi Daume, promotion du fairplay).





 
Source Avis aux médias N°2003-01
Contact éditorial : Cristina L’Homme - Bureau de l’information du public, Section éditoriale. Tél. : 33 (0)1 45 68 17 11
- Email c.l-homme@unesco.org
Date de publication 07 Jan 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 8614