Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
L'UNESCO nomme le Prince Saoudien Talal Envoyé Special pour l'Eau

Paris - A la veille de l'Année internationale de l'eau douce (2003), le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, va nommer S.A.R. le Prince Talal Bin Abdul Aziz Al Saud, d'Arabie Saoudite, Envoyé spécial de l'UNESCO pour l'eau.

La nomination aura lieu au siège de l'UNESCO le 18 décembre, lors de la cérémonie de remise du Prix international 2002 de l'AGFUND (Programme du Golfe arabe pour les organisations de développement des Nations Unies). Le Prince Talal est le Président de l'AGFUND, qu'il a aidé à fonder en 1980 avec le soutien des Etats du Golfe.

La nomination du Prince constitue une reconnaissance de sa contribution au développement durable dans son pays, dans la région et au plan international, ainsi que de l'intérêt qu'il témoigne au problème de la rareté de l'eau à travers l'AGFUND et ses institutions et organisations affiliées. A ce jour, l'AGFUND a contribué à 27 projets concernant l'eau, pour un montant de 30 millions de dollars.

L'engagement de S.A.R. le Prince Talal en faveur de causes humanitaires et du développement lui a valu une reconnaissance internationale. Il a fondé la première école privée de filles de Riyad ainsi que le premier hôpital privé (en grande partie gratuit) de la ville. Il s'est posé en champion de la démocratie, des droits de l'homme et particulièrement des droits des filles et des femmes, dans ses postes ministériels au sein du gouvernement saoudien.

A travers l'AGFUND, le Prince a pris l'initiative de mettre en place plusieurs institutions en coopération avec des partenaires régionaux et internationaux, parmi lesquels le Centre arabe des femmes pour la formation et la recherche en Tunisie, en 1993. En octobre de l'année dernière, l'AGFUND et l'UNESCO ont signé un accord pour créer une Université arabe ouverte utilisant l'enseignement à distance, un projet conçu par le Prince Talal. Depuis sa création, l'AGFUND a contribué pour plus de 22 millions de dollars à quelque 64 projets de l'UNESCO et il a soutenu plus de 740 projets de développement et de projets humanitaires avec des partenaires nationaux, régionaux et internationaux.

Durant l'Année internationale de l'eau douce (2003), l'Envoyé spécial de l'UNESCO pour l'eau attirera l'attention des chefs d'Etats, des spécialistes, de la société civile et de la jeunesse sur la menace d'une crise mondiale de l'eau et sur la nécessité d'agir. Quelque 2,7 milliards de personnes connaîtront vers 2025 de sérieuses pénuries en eau si rien n'est fait pour modifier les modèles de consommation et pour gérer plus efficacement l'utilisation de l'eau.

Le premier lauréat du Prix international de l'AGFUND 2002 des projets pilotes en matière de développement, doté de 150 000 dollars, est la composante Irrigation manuelle améliorée du Projet de promotion de l'irrigation privée, mis en œuvre par Entreprise Works Worldwide au Niger. Le Niger - un des pays les moins développés de la planète - souffre de sécheresses récurrentes. Le projet d'irrigation manuelle améliorée est conçu pour les potagers et utilise des pompes bon marché produites localement.

Dans la deuxième catégorie du Prix, dotée de 100 000 dollars, c'est le Cambodia Trust et son travail de réhabilitation qui est récompensé. Sortant de 30 ans de conflits, le Cambodge compte environ 40 000 invalides victimes des mines, auxquels il faut ajouter 50 000 personnes handicapées par la polio ou d'autres maladies. Le Cambodia Trust forme les personnes handicapées, mises traditionnellement au ban de la société cambodgienne, afin qu'elles puissent s'intégrer dans la vie de la communauté. Les adultes reçoivent une formation professionnelle, tandis qu'on donne aux enfants la possibilité d'être scolarisés.

La troisième catégorie du prix, doté de 50 000 dollars, a été décerné au Projet Men on the side of the road (MSR - Les hommes au bord de la route) en Afrique du Sud. Ce projet donne des compétences en micro-business, en compétences techniques et en gestion des entreprises aux demandeurs d'emploi qui se tiennent sur le bord des routes dans l'attente de travaux occasionnels.

La cérémonie de remise du Prix de l'AGFUND aura lieu au siège de l'UNESCO à Paris le 18 décembre à 11 h 30. Les années précédentes, la cérémonie a eu lieu à l'ONU à Genève. C'est la première fois qu'elle se tient à l'UNESCO.


******


A l'issue de la cérémonie, S.A.R. le Prince Talal et le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, rencontreront la presse. Les journalistes souhaitant couvrir l'événement doivent s'accréditer auprès du Service de presse de l'UNESCO,



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Communiqué de presse N°2002-104
Generic Field
Espagnol | Arabe
Contact éditorial : Isabelle Le Fournis - Tél.: 33 (0)1 45 68 17 48
- Email i.le-fournis@unesco.org
Date de publication 12 Dec 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 8122