Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Le pianiste russe Sergueï Markarov va être nommé "Artiste de l'UNESCO pour la Paix"

Paris - Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, va nommer, jeudi 12 décembre, Artiste de l'UNESCO pour la paix le virtuose russe Sergueï Markarov, en reconnaissance de " son engagement en faveur des programmes et activités de l'UNESCO pour la paix et la tolérance et de sa contribution au dialogue des cultures à tr avers la musique classique ".

La cérémonie de nomination se déroulera à 19 heures au siège de l'Organisation et sera suivie (Salle I, 20h) d'un concert de gala du grand pianiste, accompagné par l'Orchestre symphonique de la Garde républicaine française. Ce concert, placé sous l'égide de la Fondation Napoléon, fait partie de la Saison musicale du Musée de l'Armée 2002-2003 et s'inscrit dans le cadre de l'Année des Nations Unies pour le patrimoine culturel. La Symphonie n°3 (Eroica) et le Concerto n°5 pour piano et orchestre (L'Empereur) de Beethoven figurent au programme.

Né à Bakou en 1953, Sergueï Markarov a étudié à Saint-Petersbourg et Moscou. Premier Prix de piano, pédagogie, musique de chambre et d'accompagnement du Conservatoire Rimsky-Korsakov de Saint-Petersbourg, il a été en 1982 lauréat du Concours international Alexandre Casagrande (Italie). Depuis 1993, il se produit régulièrement dans les plus prestigieuses salles d'Europe et dans de nombreux festivals. Parallèlement à son activité artistique, le pianiste russe est membre de plusieurs jurys de concours internationaux et professeur à l'Ecole normale de musique de Paris et au Conservatoire municipal J. Ibert de Paris.

Nommés à partir de 1995, à l'occasion de l'Année internationale de la tolérance, les Artistes de l'UNESCO pour la paix sont chargés de " sensibiliser l'opinion aux questions relatives notamment à la paix, à la justice, aux enfants en difficulté, à la lutte contre l'analphabétisme, à l'environnement et à la tolérance ". Parmi eux figurent notamment : l'actrice chinoise Gong Li, le violoniste japonais Eijin Nimura, le peintre mozambicain Malangatana et le chanteur brésilien Gilberto Gil.


*****


Les journalistes souhaitant couvrir l'événement sont priés de s'adresser au Service de presse de l'UNESCO, tél. 01 45 68 17 48



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Communiqué de presse N°2002-101
Generic Field
Espagnol | Russe
Date de publication 09 Dec 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 8053