Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Les données génétiques au menu de la réunion à Montreal du Comité International de Bioéthique

Paris - Une esquisse de déclaration internationale sur les données génétiques humaines sera examinée pour la première fois par le Comité international de bioéthique (CIB) de l'UNESCO lors de sa 9e session, qui se tiendra du 26 au 28 novembre à Montréal (Canada) à l'invitation du gouvernement canadien.

Le CIB abordera aussi divers autres sujets qui vont de la bioéthique vue par diverses religions au diagnostic génétique préimplantatoire, en passant par les prédispositions et susceptibilités génétiques.

L'esquisse de déclaration internationale a été élaborée par le Groupe de rédaction du CIB pour l'élaboration d'un instrument international sur les données génétiques (CIB-GRED) qui s'est déjà réuni trois fois. Sur la base des recommandations que fera le CIB à Montréal, le CIB-GRED révisera le texte et finalisera un avant-projet préliminaire qui sera ensuite soumis au Comité intergouvernemental de bioéthique (CIGB). Une large consultation aura lieu autour de ce texte, avec notamment la tenue, l'année prochaine, d'une grande réunion d'experts gouvernementaux. Le projet de texte devrait être soumis pour adoption à la Conférence générale de l'UNESCO à l'automne 2003.

A Montréal, le mardi 26 novembre (10h), une table ronde - intitulée La bioéthique au miroir des valeurs et traditions spirituelles de l'humanité - réunira le Japonais Noritoshi Aramaki, du Département d'études bouddhistes de l'Université Otani (Kyoto), le Français Bernard Kanovitch, Directeur de la Chaire d'éthique Rothschild et Professeur de médecine à l'Université Paris XI, le Canadien Sehdev Kumar, Directeur du Forum pour un dialogue entre science et religion (Toronto), le Libanais Hisham Nashabe, Directeur des Instituts de hautes études, Association Makassed, le Canadien Daniel Weinstock, Directeur du Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal, et Mgr Jean-Marie Mpendawatu (Saint-Siège) du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé. La table ronde sera animée par Michèle Jean (Canada), ancienne Sous-Ministre de la Santé du Canada et Vice Présidente du CIB.

L'après-midi du mardi sera consacrée au diagnostic génétique préimplantatoire. André van Steirteghem (Belgique), Directeur clinique du Centre pour la médecine reproductive, Vrije Universiteit Brussel, dressera un état des lieux (14h) et le Néerlandais Hans Galjaard, Professeur émérite de génétique humaine, présentera le projet de rapport du Groupe de travail du CIB sur le diagnostic génétique préimplantatoire et les interventions sur la lignée germinale.

Lors de la séance du mercredi 27 au matin, présidée par le ministre libanais Marwan Hamadé, le CIB examinera la possibilité d'élaborer un instrument universel sur la bioéthique. Le Professeur de philosophie Leonardo de Castro (Philippines) et Giovanni Berlinguer, Président honoraire du Comité national italien de bioéthique, présenteront un rapport préliminaire du Groupe de travail du CIB consacré à ce sujet. Toujours le 27 au matin, un état des lieux des recherches sur le cerveau sera dressé par Rémi Quirion (Canada), Directeur scientifique de l'Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies du Canada.


L'après-midi du mercredi sera consacrée au thème Prédispositions, susceptibilités et recherches génomiques : quels enjeux pour l'avenir ? Claude Laberge (Canada), Directeur du Réseau de médecine génétique appliquée du Québec, interviendra sur Génomique, santé et société. Michel Revel (Israël), Professeur de génétique moléculaire à l'Institut Weizmann des sciences, parlera des Questions éthiques soulevées par la génétique du comportement et Francisco Mauro Salzano (Brésil), de l'Institut de biosciences de l'Université fédérale du Rio Grande do Sul, se penchera sur Génomique et changement environnemental.

L'élaboration d'un instrument international sur les données génétiques occupera, lui, toute la matinée du 28 novembre. Cette séance, dirigée par Ryuichi Ida (Japon), Président du CIB, permettra au Comité dans son ensemble d'examiner pour la première fois l'avant-projet de texte élaboré par le Groupe de rédaction spécialement créé en son sein et co-présidé par Nicole Questiaux (France), Vice-Présidente du Comité consultatif national d'éthique,, et Patrick Robinson (Jamaïque), Juge au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.


Contacts: Pierre Gaillard, Bureau de l'information du public, Section éditoriale
Tél. 33 (0)1 45 68 17 40
E-mail : p.gaillard@unesco.org



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias N°2002-53
Date de publication 11 Nov 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 7579