Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
L'Academia Mexicana de Derechos Humanos laureat 2002 du Prix UNESCO de l'Education aux Droits de l'Homme

11-11-2002 11:00 pm Paris - Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a désigné l'Academia Mexicana de Derechos Humanos lauréat 2002 du Prix UNESCO de l'éducation aux droits de l'homme, sur proposition d'un jury international qui s'est réuni à Paris les 28 et 29 octobre derniers. L'Academia Mexicana de Derechos Humanos (AMDH) est une institution pionnière en matière de promotion de l'éducation aux droits de l'homme au Mexique. Fondée en 1983 par un groupe de personnalités de différents secteurs de la société civile, elle a mené de nombreuses activités, notamment : l'enseignement formel des droits de l'homme, la production et diffusion de matériels éducatifs, l'usage de la radio et de la télévision pour sensibiliser le grand public aux questions des droits de l'homme. L'Académie a ainsi formé de nombreux groupes cibles, dont des leaders de communautés et divers acteurs de la société civile. Par ailleurs, elle a joué un rôle moteur dans l'édification du système national du médiateur et des commissions des droits de l'homme, aux niveaux fédéral et étatique. L'Académie a également apporté sa contribution à l'établissement de mécanismes de surveillance des élections, et plus généralement au développement du processus de démocratisation au Mexique.

Trois Mentions d'honneur ont également été attribuées. L'une d'entre elles va à l'Institut des droits de l'homme et de promotion de la démocratie : la Démocratie au quotidien (IDH, Bénin). Cette organisation non gouvernementale créée en 1993 œuvre par le biais de l'éducation et de la formation des citoyens dans les domaines des droits de l'homme et de la démocratie. Présidée par Professeur Maurice Glele Ahanhanzo, elle a mis en place divers programmes éducatifs en langues nationales.

Une Mention d'honneur récompense aussi Ionnna Kuçuradi (Turquie). Professeur de philosophie, elle enseigne également les droits de l'homme depuis 1981 à l'Université Hacettepe (Ankara) et elle y a établi le Centre de recherches et de mise en application de la philosophie des droits de l'homme. Depuis 1998, elle est titulaire de la Chaire UNESCO sur la philosophie et les droits de l'homme créée à cette université. Elle est aussi Président du Comité national de Turquie pour la Décennie des Nations Unies pour l'éducation dans le domaine des droits de l'homme et responsable du Comité d'éthique de la Fondation des droits de l'homme de Turquie.

Nyameko Barney Pityana (Afrique du Sud), Principal et Vice-Chancellor de l'University of South Africa, s'est également vu attribuer une Mention d'honneur pour son travail en faveur des droits de l'homme. Premier Président de la Commission nationale sud-africaine des droits de l'homme, il a notamment contribué à la mise en place de programmes et d'activités d'éducation aux droits de l'homme et de lutte contre le racisme. Auteur de nombreuses publications sur le racisme, le Dr Pityana a également présidé le Comité établi en 2000 par le gouvernement sud-africain en vue de promouvoir l'égalité et de prévenir les discriminations.

Le jury se composait de : Abdelfattah Amor (Tunisie), rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté de religion ou de conviction et Vice-président du Comité des droits de l'homme des Nations Unies ; Guido Gerin (Italie), Président de l'Institut international d'études des droits de l'homme de Trieste; Kinhide Mushakoji (Japon), Président du Centre d'information sur les droits humains d'Asie-Pacifique (Hu-Rights Osaka) ; Nasila S. Rembe (Tanzanie), titulaire de la Chaire des droits de l'homme " Oliver Tambo " à l'Université de Fort Hare (Afrique du Sud) ; Dina Rodriguez Montero (Pérou), Directrice du département d'études sur les disparités entre les sexes et la paix à l'Université des Nations Unies pour la paix au Costa Rica ; Rumen Valchev (Bulgarie), titulaire de la Chaire UNESCO pour les droits de l'homme et la culture de la paix à l'Université libre de Bourgas (Bulgarie).

Décerné tous les deux ans, le Prix UNESCO de l'éducation aux droits de l'homme a été créé en 1978, à l'occasion du 30ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, pour encourager et rendre hommage à une institution, organisation ou personne qui a développé une action significative dans le domaine de l'éducation aux droits de l'homme.

Le Prix UNESCO de l'éducation aux droits de l'homme a été crée en 1978. Parmi les anciens lauréats, on peut citer : Václav Havel (République tchèque) en 1990 ; l'Institut arabe des droits de l'homme (IADH, Tunisie) en 1992 ; la Commission philippine des droits de l'homme et l'universitaire chilien José Zalaquett Daher en 1994 ; Jean Bertrand Aristide (République d'Haïti) en 1996 ; Michael Kirby, juge à la Cour suprême d'Australie, en 1998 et la ville de Nuremberg (Allemagne) en 2000.


Contact: Monique Perrot-Lanaud
Bureau de l'information du public, Section éditoriale
Tél.: + 33 (0)1 45 68 17 14,
E-mail: m.perrot@unesco.org






Source Communiqué de presse N°2002-89
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 7565 | guest (Lire) Mise à jour: 13-11-2002 4:28 pm | © 2003 - UNESCO - Contact