Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Forum Mondial des Chaires UNESCO: comment transferer les connaissances vers les pays en developpement

Paris - Renforcer la coopération et la solidarité entre universités à travers le monde, et permettre ainsi un véritable transfert des connaissances vers les pays en développement, tel est l'objectif du programme UNITWIN/Chaires UNESCO, créé en 1992.

Pour fêter son dixième anniversaire et faire le point sur les progrès accomplis, le programme UNITWIN organise, du 13 au 15 novembre, au siège de l'UNESCO, à Paris, le "Forum mondial des Chaires UNESCO". Y participeront environ 1000 personnes : présidents d'universités du monde entier, responsables des Chaires UNESCO, coordonnateurs des réseaux UNITWIN, des Commissions nationales de l'UNESCO, partenaires de la société civile, du secteur privé et des médias de tous les continents, mais aussi étudiants qui viendront témoigner de leurs expériences concrètes au sein des réseaux inter-universitaires et des chaires UNESCO.

Le programme UNITWIN/Chaires UNESCO a été conçu pour développer la formation et la recherche dans l'enseignement supérieur, en créant des réseaux d'universités et d'institutions qui facilitent la coopération inter-universitaire entre chercheurs et enseignants, permettant ainsi le transfert de connaissances vers les pays en développement ou les pays en transition.

Dès sa création, le programme UNITWIN/Chaires UNESCO a suscité un fort intérêt de la part des Etats membres. En 1992, le nombre de chaires et de réseaux inter-universitaires s'élevait à 17, il a aujourd'hui dépassé les 500. Ces 500 chaires et réseaux sont installés dans 113 pays de par le monde. Ils ont tous été entérinés par un accord formel qui lie l'institution ou les institutions participantes à l'UNESCO.

Des milliers d'enseignants et d'étudiants du monde entier sont ainsi concernés, mais aussi d'importants partenaires (ONG, entreprises privées) qui leur apportent une aide financière substantielle. A titre d'exemple, au cours des cinq dernières années, les projets UNITWIN ont reçu un soutien de 30 millions de dollars.

Comment agit le programme UNITWIN/Chaires UNESCO ? En incitant, dans un premier temps, les universités et institutions d'enseignement supérieur et de recherche, privées ou publiques, à se jumeler, à passer des accords de collaboration scientifique. Dans un deuxième temps, les universités sont invitées à élargir ces accords à d'autres universités pour constituer des réseaux.

C'est là une manière de rompre l'isolement de certaines institutions, surtout celles des pays les plus démunis, tout en facilitant l'accès et l'utilisation des technologies de l'information et de la communication les plus récentes. C'est aussi un moyen de créer des partenariats académiques qui orientent les étudiants en fonction des besoins des pays.

L'objectif principal de l'un de ces réseaux universitaires, est d'apporter une éducation qui intègre des disciplines humanistes et scientifiques, et d'apprendre à vivre en respectant le développement durable. Ce réseau s'appelle GENIe (Global Education Network Initiative) : il rassemble des décideurs, des scientifiques, des étudiants du 3e cycle ainsi que des lycéens. Il a développé un enseignement à distance, virtuel, portant sur le besoin d'un développement durable. Des étudiants du monde entier sont ainsi en relation via Internet, et mettent en place de véritables scénarios du futur en se basant sur des réalités qui leurs sont propres. Ensuite ils échangent leurs points de vues et expériences.

Les chaires UNESCO, comme les réseaux inter-universitaires UNITWIN, touchent tous les domaines de compétence de l'UNESCO : l'éducation, les droits de l'homme, le développement durable, le développement culturel, la communication. On peut ainsi trouver des chaires UNESCO d'étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique au Canada, du développement des techniques de l'information et de la communication en France, d'étude comparative des religions en Tunisie, des ressources en eau de l'environnement en Asie et en Méditerranée, du Théâtre et Culture des Civilisations en Roumanie.

Quels que soient leurs domaines de compétences, les chaires UNESCO et réseaux UNITWIN participent directement au renouvellement de l'enseignement supérieur et à son internationalisation car ils permettent aux institutions d'échanger leurs systèmes, programmes et formations. Les Chaires UNESCO et réseaux UNITWIN participent ainsi à l'objectif fixé par la Conférence mondiale sur l'enseignement supérieur qui s'est tenue à Paris en octobre 1998 : développer un nouveau schéma mondial de coopération entre universités du monde entier.


Contact: Cristina L'Homme
Bureau de l'information du public, Section éditoriale
Tél.: +33 (0)1 45 68 17 11
E-mail : c.l-homme@unesco.org



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Communiqué de presse N°2002-88
Date de publication 12 Nov 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 7464