Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Aung San Suu Kyi laureaté du Prix UNESCO-Madanjeet Singh pour la Promotion de la Tolérance et de la Non-violence 2002

Paris - La Birmane Aung San Suu Kyi a été désignée aujourd'hui par le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, lauréate 2002 du Prix UNESCO -Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence, sur recommandation unanime d'un jury international.

Le jury, présidé par Nasser El-Ansary, Directeur général de l'Institut du Monde Arabe (Paris), a déclaré : " Aung San Suu Kyi a été lauréate du Prix Nobel [de la Paix] en 1991 pour avoir tenté d'instaurer la démocratie en Birmanie. Devenue le symbole international de la résistance pacifique face à l'oppression, elle poursuit aujourd'hui sa lutte non-violente pour la démocratie et la tolérance au Myanmar ".

Le jury a également décidé d'attribuer cinq Mentions d'honneur dont deux à titre posthume. L'une au journaliste américain Daniel Pearl, " qui a perdu la vie pour avoir tenté de dénoncer l'injustice sous toutes ses formes ". Le journaliste, qui travaillait pour The Wall Street Journal, a été assassiné/exécuté par ses ravisseurs après avoir été enlevé le 23 janvier dernier à Karachi (Pakistan) alors qu'il enquêtait sur les réseaux islamistes.

L'autre Mention d'honneur attribuée à titre posthume est allée à neuf journalistes tués en Afghanistan dans l'exercice de leurs fonctions : Johanne Sutton (France, Radio France internationale), Pierre Billaud (France, RTL), Volker Handloik (Allemagne, Stern), Ken Hechtman (Canada, Montreal Mirror), Ulf Stromberg (Suède, TV4), Maria Grazia Cutuli (Italie, Corriere della Sera), Harry Burton (Australie, Reuters), Azizullah Haidar (Afghanistan, Reuters) et Julio Fuentes (Espagne, El Mundo), tous disparus en novembre 2001.

Simon Wiesenthal et le Centre Simon Wiesenthal, en Autriche reçoivent la troisième Mention d'honneur " pour leur dénonciation des crimes commis par les nazis lors de la Deuxième Guerre mondiale et leur travail d'éducation à la tolérance et à la non-violence ".

Une quatrième Mention d'honneur a été accordée à la Ramakrishna Mission (Inde) " pour ses efforts continus à promouvoir les principes de tolérance et de non-violence en venant en aide aux populations défavorisées ", et une cinquième à Kids can free the children (Canada), " un réseau de jeunes qui transforme les enfants en acteurs de paix au niveau local et international ".

La cérémonie de remise du Prix UNESCO-Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence aura lieu le 16 novembre, Journée internationale de la tolérance et date anniversaire de la fondation de l'UNESCO, au siège de l'Organisation.


Le jury du Prix se compose de cinq membres: Tanella Boni, écrivaine et professeur de philosophie de l'Université d'Abidjan-Cocody (Côte d'Ivoire), Nasser El-Ansary; Inder Gudjral, ancien Premier ministre indien; le sociologue mexicain Julio Labastida Martin del Campo, ancien Sous-Directeur général de l'UNESCO chargé des sciences sociales et humaines; Anatoli Torkunov, Recteur de l'Institut d'Etat des relations internationales (Moscou).

Le Prix, doté d'un montant de 100 000 dollars, vise à développer l'esprit de tolérance dans les arts, l'éducation, la culture, la science et la communication. Il est décerné tous les deux ans pour récompenser des réalisations exceptionnelles, de personnes ou d'institutions, qui ont contribué à promouvoir la tolérance. Le Prix a été créé en 1995 grâce à la générosité de l'écrivain et diplomate indien Madanjeet Singh, Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO.

En 2000, le Prix avait été décerné au patriarche égyptien Chenouda III, chef de l'Eglise copte orthodoxe, qui œuvre en faveur du dialogue inter-religieux en Egypte comme au plan international. En 1998, il avait été attribué de façon conjointe au Joint Action Committee for Peoples' Rights du Pakistan et à Narayan Dasai, militant anti-nucléaire indien et promoteur du dialogue inter-ethnique et inter-religieux.

******

Contact: Monique Perrot-Lanaud
Tél.: 33 (0)1 45 68 45 40
E-mail: m.perrot@unesco.org



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Communiqué de presse N°2002-71
Date de publication 03 Oct 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 6666