Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
L’UNESCO recoit le Prix SIBI 2002 pour son travail dans le domaine de la bioéthique

Paris - L’UNESCO recevra le 4 octobre, à Gijón (Espagne), le Prix SIBI, décerné tous les deux ans par la Sociedad Internacional de Bioética (SIBI) et récompensant une personne, un groupe ou une entité qui s’est particulièrement illustré par ses travaux, publications ou enseignements dans le domaine de la bioéthique.

Le Prix SIBI 2002 – consistant en une médaille et un diplôme – sera remis lors de la cérémonie de clôture du IIe Congrès mondial de bioéthique, organisé à Gijón (Espagne) du 30 septembre au 4 octobre par la Sociedad Internacional de Bioética. C’est le Sous-Directeur général pour les sciences sociales et humaines, Pierre Sané, qui recevra le prix au nom de l’UNESCO.

Le Prix dont c’est la deuxième édition - le lauréat précédent, en 2000, était le Professeur Van Rensselaer Potter à qui l’on doit le néologisme « bioéthique » - a été attribué à l’unanimité à l’UNESCO par le Comité scientifique de la Sociedad Internacional de Bioética pour « son travail continu et sans frontières en faveur des valeurs bioéthiques » et en particulier pour la Déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l’homme, premier instrument international en la matière.

La Sociedad Internacional de Bioética, installée à Gijón, a été créée en 1996 sur la proposition de Marcelo Palacios, ancien parlementaire espagnol et membre parlementaire du Conseil de l'Europe. C'est aussi en 1996 que le Conseil de l'Europe a décidé d'ouvrir aux signatures à Oviedo (Asturies) sa Convention pour la Protection des Droits et de la Dignité Humaine dans les Applications de la Biologie et de la Médecine, également appelée Convention Bioéthique des Asturies.

La SIBI entend promouvoir la réflexion, l'analyse et le débat en matière de bioéthique. Une de ses activités principales consiste à diffuser cette Convention de Bioéthique des Asturies et à étudier en profondeur son contenu et ceux de ses protocoles. La SIBI est gérée au plan légal, économique et administratif par la Fondation du même nom.



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Communiqué de presse N°2002-69
Date de publication 26 Sep 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 6663