Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
A ISTANBUL, QUATRE-VINGT MINISTRES DE LA CULTURE VONT EXAMINER LES LIENS ENTRE PATRIMOINE IMMATERIEL ET DIVERSITE CULTURELLE

Paris - Quelque quatre-vingt ministres de la Culture se réuniront à Istanbul les 16 et 17 septembre pour débattre de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (les langues, arts du spectacle, musiques, rituels sociaux et religieux, traditions orales et savoir-faire), qui est un facteur essentiel du maintien de la diversité culturelle, au même titre que la protection des biens culturels matériels.

Réunis à Istanbul à l'invitation du gouvernement turc, les ministres participeront à une table-ronde sur le thème " Le patrimoine culturel immatériel, miroir de la diversité culturelle ", organisée par l'UNESCO afin de déterminer quelle action internationale mettre en œuvre pour sauvegarder ce patrimoine.

Pour l'UNESCO, le patrimoine culturel n'est pas seulement constitué de pierres et de monuments. Il englobe également des manifestations plus abstraites de la créativité de l'être humain. Ces exemples vivants de la créativité humaine se doivent d'être préservés au nom de la diversité culturelle qui, en tant que " source d'échanges, d'innovation et de créativité, est un facteur de développement ", d'après la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle, adoptée en 2001.

L'UNESCO a d'ores et déjà proclamé 19 espaces culturels ou formes d'expression populaire " chefs d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité ". Ces premiers chefs d'œuvre incluent des manifestations provenant de toutes les régions du monde, dont le théâtre de marionnettes sicilien Opera dei Pupi (Italie), le carnaval andin d'Oruro (Bolivie), l'opéra Kunqu de Chine, la musique des trompettes traversières de la communauté Tagbana (Côte d'Ivoire) et l'espace culturel de la place Jemaa el-Fna de Marrakech (Maroc).

Cette liste de chefs d'œuvre du patrimoine oral et immatériel, ouverte en 2001, sera régulièrement enrichie et une nouvelle sélection aura lieu courant 2003. L'UNESCO travaille également à un projet de convention internationale destinée à protéger ces richesses.

Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, inaugurera cette table ronde, à laquelle devraient assister environ 300 participants, y compris les experts et les observateurs.

******


La table ronde, qui débutera à 09h30 le lundi 16 septembre 2002, se déroulera à l'Hôtel Çiragan Palace Kempinski avec traduction simultanée dans les six langues officielles des Nations unies (l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, le français et le russe).

Les numéros de téléphone suivants sont à la disposition des journalistes souhaitant obtenir une accréditation : + 90 212 512 5872 / 512 2013, poste 118. Les formulaires d'accréditation sont disponibles online

Contact: Lucía Iglesias Kuntz
Bureau de l'information du public, Section éditoriale
Tél.: 33 (0)1 45 68 17 02.



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias N°2002-35
Site Web 1 (URL) Web: Liste complète de chefs d'ouvre
Site Web 2 (URL) Web: IIIème Table ronde des Ministres de la Culture
Site Web 3 (URL) Pour plus d'informations
Date de publication 09 Sep 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 5984