Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Des parlementaires du monde entier à l’UNESCO

Le 3 octobre 2009, le Directeur général de l’UNESCO, Mr Koïchiro Matsuura, s’est adressé à la Conférence des parlementaires pour l’UNESCO, qui réunissait au Siège de l’Organisation à Paris, à la veille de l’ouverture de la 35e session de la Conférence générale de l’UNESCO, plus d’une centaine de parlementaires amis de l’UNESCO venus de quelque 70 pays.

Mme Roberta Alma Anastase, Présidente de la Chambre des députés de la Roumanie, ainsi que MM Justin Koumba, Président de l’Assemblée nationale de la République du Congo et Rajkeswur Purrya, Président du Parlement de la République de Maurice (Speaker), comptaient parmi les participants, ainsi que les représentants de l’Union interparlementaire (UIP) et de différentes organisations parlementaires régionales.

Le Directeur général a rappelé à cette occasion l’importance qu’il n’avait cessé d’accorder, pendant les dix années de son mandat à la tête de l’UNESCO, à la coopération avec ces élus, qui sont les véritables garants de la démocratie et des libertés fondamentales au sein de leur société. « Votre présence ici, a-t-il souligné, est un gage de votre soutien, en tant que décisionnaires, dirigeants politiques et représentants de vos communautés, à la promotion de la paix et du développement dans les domaines de l’UNESCO ».

« Bien que nous traversions une époque remplie d’incertitude », a-t-il poursuivi, « la crise sans précédent qui a dévasté le monde cette année et frappé de plein fouet ceux qui en étaient les moins responsables, nous montre à l’évidence que nos modes de développement ne sont plus tenables ».

« Mon message est simple : la crise nous apporte aussi de réelles possibilités de changement. Saisissons-nous de cette chance, pour créer des sociétés plus inclusives et mettre en place une croissance plus stable et équitable. Notre coopération avec les parlementaires est à cet égard cruciale » a-t-il ajouté, avant d’inviter les parlementaires à une coopération renforcée et de les encourager à accélérer la ratification et l’entrée en vigueur dans les législations nationales des conventions internationales promues par l’UNESCO.

La Conférence s’est achevée sur l’adoption d’une Déclaration des parlementaires pour l’UNESCO au terme de laquelle les participants ont réaffirmé leur adhésion à l’action de l’Organisation et aux instruments internationaux qui contribuent à son rayonnement intellectuel, ainsi que leur détermination à soutenir ses grandes priorités dans l’ensemble de ses champs de compétence.

Liens utiles 

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N° 179-2009 -  Date de publication: 06-10-2009

© UNESCO 1995-2010 - ID: 46576