Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Le Directeur général rend hommage à Tchinguiz Aïtmatov

Le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a rendu hommage au Siège de l’Organisation, le lundi 8 juin 2009, au grand écrivain kirghize Tchinguiz Aïtmatov, à l’occasion d’une cérémonie de commémoration du premier anniversaire de sa disparition.

Participaient également à cette cérémonie Madame Uktomhan Abdullaeva, Vice-premier Ministre de la République Kirghize et M. Jyrgalbek Azylov, Ambassadeur et Délégué permanent du Kirghizstan auprès de l’UNESCO.

« A travers cet hommage, c’est d’abord l’ensemble de la nation kirghize, ainsi que la richesse exceptionnelle de son patrimoine et de sa culture, que nous honorons », a déclaré le Directeur général.

« Reconnu dans le monde entier comme une figure littéraire majeure depuis la parution de son célèbre roman Djamilia en 1958, il avait donné ses lettres de noblesse à la littérature contemporaine kirghize», a rappelé le Directeur général, qui a aussi mentionné l’action menée par Tchinguiz Aïtmatov en faveur de la diversité culturelle et du dialogue entre les cultures, lorsqu’il était Ambassadeur, Délégué permanent du Kirghizstan auprès de l’UNESCO, de 1997 à 2008.

Le Directeur général a rappelé à cet égard le rôle joué par Tchinguiz Aïtmatov dans la création du Forum international d’Issyk-Kul en 1986, et la tenue à Issyk-Kul, en 1994, d’une conférence internationale de l’UNESCO sur le dialogue des cultures en Asie centrale.

Notant que l’art des Akyn, musiciens et conteurs épiques, avait été proclamé Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité en 2003, sous son mandat d’Ambassadeur, le Directeur général a souligné que Tchinguiz Aïtmatov « vouait une passion sincère à la sauvegarde des cultures traditionnelles kirghizes, et avait joué un rôle important dans le soutien à cette Proclamation ». « La disparition de Tchinguiz Aïtmatov laisse un grand vide dans nos cœurs, mais nous sommes ici pour perpétuer son nom, sa mémoire, ainsi que ses idéaux de liberté et de tolérance », a conclu M. Matsuura.

Au cours d’un entretien bilatéral avec Madame Uktomhan Abdullaeva, Vice-premier Ministre de la République Kirghize, le Directeur général s’est félicité de la coopération étroite et fructueuse engagée avec le Kirghizstan, notamment dans le domaine des politiques de sauvegarde du patrimoine culturel, matériel et immatériel, ainsi que de l’éducation. M. Matsuura s’est en particulier réjouit de la nouvelle proposition révisée d’inscription du site de Sulaiman-Too sur la Liste du patrimoine mondial, démontrant ainsi l’adhésion active du Kirghizstan aux valeurs et objectifs de la Convention de 1972 sur la sauvegarde du patrimoine mondial. « A travers le Bureau multi-pays d’Almaty, Kazakhstan, l’UNESCO continuera d’aider le Kirghizstan à renforcer ses capacités et mettre en œuvre ses politiques de réforme dans les secteurs éducatifs et culturels », a notamment souligné le Directeur général.

Liens utiles 

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N° 110-2009 -  Date de publication: 10-06-2009

© UNESCO 1995-2010 - ID: 45709