Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Cérémonie d’ouverture de la Journée internationale de la langue maternelle

Le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a participé le 20 février 2009, au siège de l’Organisation, à la cérémonie d’ouverture de la Journée internationale de la langue maternelle.

Ont également pris part à cette cérémonie, l’Ambassadeur Olabiyi Babalola Joseph Yaï, Président du Conseil exécutif, M. Adama Samassékou, Président de l’Académie africaine des langues, et l’Ambassadeur Enamul Kabir, délégué permanent du Bangladesh auprès de l’UNESCO.

La journée internationale de la langue maternelle a été proclamée par la Conférence générale de l’UNESCO en 1999, à l’initiative du Bangladesh et elle est célébrée chaque année depuis l’an 2000.

La cérémonie est venue clore l’Année internationale des langues qui a donné lieu, tout au long de l’année 2008, à plus de deux cents activités dans les différentes régions du monde et mobilisé de très nombreux partenaires. Cette cérémonie a aussi été l’occasion de procéder au lancement de la nouvelle édition de l’Atlas des langues en danger dans le monde, outil numérique interactif qui propose des données actualisées sur environ 2500 langues en danger dans le monde.

« Alors que nous achevons de commémorer l’Année internationale des langues, cette Journée vient nous rappeler combien l’usage et la promotion de la langue maternelle est une composante essentielle de la diversité linguistique et culturelle, du multilinguisme et d’une éducation de qualité pour tous », a déclaré le Directeur général.

« L’inscription de la question des langues au cœur de nombreux instruments normatifs préparés et adoptés par l’UNESCO, en témoigne de façon très éclairante », a-t-il poursuivi, en citant en particulier la Déclaration universelle sur la diversité culturelle, la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et, enfin, la Recommandation sur la promotion et l’usage du multilinguisme et l’accès universel au cyberespace.

M. Matsuura a également tenu à rappeler « le très grand intérêt qu’a suscité le débat thématique de la dernière session du Conseil exécutif, consacré au lien entre les langues, l’éducation pour tous et le développement durable ».

« Un nombre croissant et de plus en plus diversifié d’acteurs, issus d’organisations gouvernementales et de la société civile, reconnaissent que les langues se situent au cœur de toutes les manifestations de notre vie sociale, économique et culturelle. Il nous faut aujourd’hui donner à ces acteurs les moyens de leurs ambitions légitimes », a conclu le Directeur général qui a encouragé la communauté internationale à poursuivre les efforts engagés au cours de l’Année internationale.

Liens utiles 

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N° 029-2009 -  Date de publication: 20-02-2009

© UNESCO 1995-2010 - ID: 44621