UNESCO Banner

VIH et SIDA

Journée mondiale de la lutte contre le SIDA 2008 – Panorama des activités de l’UNESCO à travers le monde

Du 30-11-2008 au 01-12-2008 (Global) 

Journée mondiale de la lutte contre le SIDA 2008 – Panorama des activités de l’UNESCO à travers le monde

Forts de leur travail de longue haleine dans le domaine du VIH et SIDA, les bureaux de l’UNESCO, depuis Almaty jusqu’à Yaoundé, se sont appuyés sur le thème du “leadership” et ont participé à un large éventail d’activités dans le cadre de la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA.

UNESCO Almaty
Au Kazakhstan, l’UNESCO a travaillé de manière étroite avec l’Institut National de Formation Continue des Enseignants et d’autres partenaires pour l’organisation d’un séminaire national sur le thème de l’éducation au VIH et SIDA. Ce séminaire a eu pour vocation de sensibiliser des enseignants et autres parties prenantes venues de quinze régions, de leur transmettre les outils nécessaires à un enseignement au VIH et SIDA de qualité en milieu scolaire, et il a également offert l’occasion de tester la nouvelle version d’un manuel sur l’éducation au VIH et SIDA à destination des enseignants.

UNESCO Bangkok
En Thaïlande, l’UNESCO a participé à un certain nombre d’activités en partenariat notamment avec d’autres agences des Nations-Unies, et tout particulièrement à l’organisation d’un concours de théâtre sur le thème « Sexe à sécurité 100% - Les jeunes : vous pouvez mener ». Ce concours s’est adressé aux jeunes entre 15 et 24 ans qui étudient au lycée, en institut de formation professionnelle, à l’université ou au sein des institutions Rajabhat et Rajamongkol. Les présentations théâtrales ont été enregistrées et mises à la disposition des établissements scolaires, agences gouvernementales, et organisations internationales ou de la société civile. Les établissements scolaires ont été encouragés à se servir des enregistrements à l’occasion des cours d’éducation sexuelle et d’éducation au VIH et SIDA. Les jeunes auront appris notamment par cet intermédiaire comment négocier une activité sexuelle à moindre risque.

UNESCO Beyrouth
Le bureau a soutenu l’organisation d’évènements commémorant la Journée mondiale au Liban, ainsi qu’en Egypte en partenariat avec l’UNESCO du Caire. Au Liban, le Programme national de lutte contre le SIDA, en étroite collaboration avec l’UNESCO et les autres agences UN, a organisé des campagnes d’information et de sensibilisation, comprenant notamment : une conférence de presse, un kit médias (posters, calendriers, information pour la presse, la télévision et la radio), une exposition sur la santé, ainsi que des stands d’information placés au cœur des zones commerciales les plus fréquentées de Beyrouth afin de sensibiliser les passants sur un certains nombre d’aspects relatifs au VIH et au SIDA.

UNESCO Brasilia
Au Brésil, un slogan spécifique a été promu par le Programme national de lutte contre le SIDA: ‘Sexo não tem idade proteção também não’ (Il n’y a pas d’âge pour une activité sexuelle, ni pour se protéger), en réponse aux derniers relevés épidémiologiques suggérant une augmentation des cas d’infection au VIH parmi les populations adultes. Le bureau de l’UNESCO à Brasilia a travaillé avec le gouvernement et les autres agences des Nations-Unies à la mise en œuvre de nombreuses activités de sensibilisation à destination de groupes cibles, dont l’organisation d’une cérémonie à Salvador de Bahia honorant les gagnants d’un concours scolaire de posters sur le VIH et SIDA. Par ailleurs, dans le cadre de l’initiative L'Oréal Coiffeurs du monde contre le VIH et SIDA, des calendriers illustrant des messages de prévention ont été mis en vente. Les fonds collectés ont été remis à “Viva Cazuza”, une ONG locale s’occupant de la prise en charge des enfants rendus orphelins par le VIH et SIDA.

UNESCO Cairo
En Egypte, les activités de commémoration de la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA ont eu deux objectifs clairement définis :
1) Sensibiliser les instances décisionnelles et les professionnels de santé sur l’accès à des services de qualité en termes de prise en charge, de traitement et de soutien à destination des personnes vivant avec le VIH ; et
2) Mettre en lumière les actions des individus en réponse au VIH et SIDA, notamment dans les domaines de la prévention, de l’accès aux services, et de la lutte contre la discrimination liée au VIH et au SIDA.
Le bureau de l’UNESCO au Caire a travaillé étroitement avec le gouvernement, les autres agences des Nations-Unies et la société civile sur un large éventail d’activités, comprenant notamment une campagne dans les médias et des projets portés par les jeunes, une course cycliste au Caire, et l’organisation d’une conférence nationale des écoles médicales sur le VIH et le SIDA. Sous l’égide du ministère de l’éducation supérieure et de Bibliotheca Alexandria, cette conférence a réuni des directeurs d’établissements, des professeurs et des étudiants afin d’examiner et d’améliorer le contenu des programmes des formations médicales dans les aspects ayant attrait au VIH et au SIDA.

UNESCO Dar es Salaam
En Tanzanie, les activités de l’UNESCO se sont tout particulièrement inscrites dans le contexte du lancement national du programme « l’ONU avec nous » à destination des membres du personnel des Nations-Unies travaillant en Tanzanie.

UNESCO Hanoi
Au Vietnam, l’UNESCO a organisé un séminaire sur le rôle du secteur de l’éducation dans la réponse globale au VIH et SIDA au Vietnam, en partenariat avec le ministère de l’éducation et de la formation professionnelle, UNFPA et UNICEF. L’UNESCO est par ailleurs impliqué dans un projet de l’équipe de travail conjoint des Nations Unies sur le VIH et SIDA, consistant en la production de trois articles touchant à des problématiques relatives au VIH et SIDA qui seront envoyés à la presse nationale, abordant particulièrement les thèmes de la sécurité publique, de la réponse du ministère des affaires sociales au niveau provincial, et de l’éducation.

UNESCO Harare
Le bureau a collaboré de manière étroite avec les autres agences des Nations Unies et les principales parties prenantes, y compris les ministères de l’éducation, les réseaux d’enseignants vivant avec le VIH, les syndicats d’enseignants, et autres agences de coopération, pour commémorer la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA au Botswana, Malawi, Zimbabwe, ainsi qu’en Zambie. Parmi l’éventail d’activités proposées, l’UNESCO a participé notamment à l’organisation d’évènements visant à promouvoir les droits des enseignants vivant avec le VIH, afin de renforcer la mise en œuvre de réponses globales des systèmes éducatifs face à la pandémie. Ces activités de plaidoyer ont visé également à assurer le suivi de la consultation technique sur le thème du soutien aux enseignants séropositifs en Afrique de l’Est et australe, co-organisée par l’UNESCO et l’Internationale de l'Education.

Le bureau international d’éducation de l’UNESCO (BIE)
La 48e session de la Conférence internationale de l’éducation (CIE) a été organisée par le BIE et s’est tenue du 25 au 28 novembre à Genève, en Suisse. La CIE a réuni 1,500 participants, parmi lesquels des Ministres en charge de l’éducation et des spécialistes en éducation venus du monde entier, sur le thème ‘L’éducation pour l’inclusion : la voie de l’avenir’. Plusieurs réunions de travail, dans le cadre de la CIE, ont abordé des problématiques relatives à l’éducation et au VIH et SIDA, et le BIE a en outre organisé des activités de sensibilisation impliquant de jeunes artistes, ainsi que la distribution de préservatifs à l’ensemble des délégués dont la couverture a indiqué la mention suivante ‘le SIDA est toujours une réalité. L’éducation peut faire une différence. Pensez-y…’

UNESCO Pékin
En Chine, l’UNESCO a travaillé en partenariat avec le gouvernement, les agences des Nations-Unies, et d’autres partenaires, à la réalisation d’un large éventail d’activités, y compris de sensibilisation en milieu universitaire (ex : à l’Université du Peuple, à Pékin). L’UNESCO a par ailleurs été particulièrement impliqué dans l’organisation de performances artistiques et culturelles au niveau de communautés de minorités ethniques particulièrement affectées par le SIDA. Cette activité a eu un lien avec un projet de l’UNESCO visant à produire des émissions de radio sensibilisant la minorité ethnique Wa au VIH et SIDA, dans le sud-ouest de la Chine.

UNESCO Tashkent
En Ouzbékistan, l’UNESCO a organisé, en collaboration avec l’ONUSIDA et des organisations de la société civile, une collecte de fonds à destination des enfants et adolescents infectés ou affectés par le VIH et SIDA, 2008 étant par ailleurs l’année de la jeunesse dans le pays. A cet effet, l’UNESCO a participé à l’organisation d’un marché ouvert de produits manufacturés (dont certains issus des ateliers de l’UNESCO) et fabriqués par des groupes de personnes vivant avec le VIH.

UNESCO Windhoek
Dans le cadre de l’initiative Virginio Bruni Tedeschi / UNESCO pour soutenir la mise en œuvre d’EDUSIDA en Afrique australe, l’UNESCO a pris une part active dans les activités de commémoration de la Journée mondiale du VIH et SIDA au Lesotho, en Angola, en Namibie et au Swaziland. Dans ces pays, l’UNESCO a travaillé de pair avec les ministères de l’éducation et les principales parties prenantes – y compris les réseaux d’enseignants vivant avec le VIH - à la mise en œuvre d’activités de sensibilisation à destination de publics cibles, et notamment des jeunes.

UNESCO Yaoundé
Au Cameroun, l’UNESCO a travaillé étroitement avec les autres agences des Nations-Unies sur un large éventail d’activités organisées à l’occasion de la Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA, notamment des évènements sportifs; des projections de documentaires sur le VIH et le SIDA dans dix écoles; des tables rondes abordant des thèmes relatifs au VIH et au SIDA avec la participation de jeunes et de représentants de groupes clés tels que les personnes vivant avec le VIH, et des travailleurs du sexe; une campagne d’information et de test; ainsi que d’autres activités de sensibilisation à destination des jeunes, et tout particulièrement des jeunes femmes.

Siège de l’UNESCO, Paris
Le 1er décembre, L’UNESCO a organisé une réunion commémorant la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA. Lady Cristina Owen-Jones, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour le programme d’éducation et de prévention au VIH et au SIDA, a inauguré un clip vidéo présentant la réponse de l’UNESCO au VIH et au SIDA, ainsi que le nouveau Service d'échange d'informations sur l'éducation et le VIH et le SIDA de l’UNESCO.

Le Service d' échange d'informations sur l'éducation et le VIH et SIDA de l’UNESCO est une base documentaire et une initiative de partage de connaissances accessible en ligne, offrant l’accès à un grand nombre de ressources, en anglais, français, et espagnol, dans le domaine de l’éducation et du VIH et SIDA. Avec plus de 4,000 références disponibles à ce jour, ce Service est tout particulièrement destiné aux professionnels de l’éducation, ministères de l’éducation, agences de coopération, organisations de la société civile et chercheurs, en ce qu’il regroupe de nombreux ouvrages, outils, publications et informations en rapport avec les politiques publiques et programmes dans le domaine du VIH et SIDA.

Par ailleurs, le département en charge de la gestion des ressources humaines a organisé des sessions d’information sur le VIH et le SIDA à destination du personnel, et - en partenariat avec les syndicats du personnel (AIPU/ISAU et STU) – a distribué des préservatifs féminins et masculins, des rubans rouges, ainsi que des livrets de sensibilisation à l’intention du personnel et des visiteurs. AIPU/ISAU a organisé également un concert de charité en soirée.

Tous les messages générés par des comptes email UNESCO ont intégré également l’indication du slogan ‘Stop au SIDA. Tenez votre promesse’ pendant la période autour de la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA.


Aller à la page principale de l'UNESCO sur la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA 2008

  • Date de début (heure locale): 30-11-2008 11:00 pm
  • Date de fin (heure locale): 01-12-2008 10:00 pm
  • Various locations
    -
    Global

  • © UNESCO Bangkok
Actualités par courriel

Adresse électronique :

AIDSspace logo
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific