Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Le Directeur général célèbre la francophonie

Le Directeur général, M. Koïchiro Matsuura, a participé le 5 septembre, avec M. Abdou Diouf, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie, à un déjeuner de travail à l’invitation du Président du Groupe francophone de l’UNESCO, l’Ambassadeur Gilbert Laurin, délégué permanent du Canada auprès de l’UNESCO, et de nombreux membres du groupe francophone.

Dans l’allocution qu’il a prononcée, M. Abdou Diouf s’est félicité des relations de travail régulières entre l’UNESCO et la Francophonie, en particulier pour la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Il a également salué le travail du groupe des Ambassadeurs francophones à l’UNESCO.

En réponse à cette intervention, le Directeur général a tout d’abord rendu hommage à M. Abdou Diouf et à son action. Il a également souligné le rôle joué par l’Ambassadeur Laurin en tant que président du groupe, mais également comme président du Comité intergouvernemental pour la protection et la promotion des expressions culturelles.

M. Matsuura a rappelé que le domaine de la culture était un domaine privilégié de la coopération entre les deux organisations.

« Le fait que 32 des 55 Etats membres de l’Organisation internationale de la francophonie aient ratifié la Convention pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles démontre l’engagement sans faille de la Francophonie dans ce domaine », a souligné le Directeur général.

Mentionnant un autre domaine d’intérêt commun, le multilinguisme, le Directeur général a rappelé que, dans le cadre de l’Année internationale des langues, l’UNESCO avait lancé une campagne sous le slogan « les langues, ça compte ! », estimant qu’elles étaient un aspect essentiel de la diversité culturelle. Il a par ailleurs rappelé la contribution importante que la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, déjà ratifiée par cent pays, pouvait apporter en faveur des langues en danger.

Le Directeur général s’est par ailleurs félicité du choix des thèmes retenus pour le prochain sommet de la Francophonie, qui se tiendra à Québec du 17 au 19 octobre prochain, en particulier le changement climatique, thème central de la Décennie des Nations Unies pour l’éducation en vue du développement durable. A cet égard, le Directeur général à rappelé que « l’UNESCO, à travers ses programmes scientifiques intergouvernementaux – la COI, le MAB, le PHI – aide à catalyser les connaissances scientifiques indispensables à une prise de décision responsable ».

Le Directeur général a enfin évoqué la célébration du soixantième anniversaire de la Déclaration des droits de l’homme et s’est félicité de la participation du Secrétaire général de l’OIF à la Conférence qui se tiendra au Caire en décembre prochain sur le thème « La Déclaration universelle des droits de l’homme, soixante ans après : entre rhétorique et réalité ».

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N° 110-2008 -  Date de publication: 08-09-2008

© UNESCO 1995-2010 - ID: 43372