Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

La fresque de la “Dormition de la Vierge” restaurée exposée à l’UNESCO

L’exposition de la fresque de la “Dormition de la Vierge”, figurant dans la cathédrale Saint Vincent de Chalon-sur-Saône, a été inaugurée le 5 juin dernier au Siège de l’UNESCO par le Directeur général, M. Koïchiro Matsuura, en présence de M. Yutaka Iimura, ambassadeur du Japon en France, M. Seiichi Kondo, Ambassadeur du Japon auprès de l’UNESCO, Mme Catherine Colonna, Ambassadeur de France auprès de l’UNESCO, M. Hirotaka Watanabe, Ministre à l’Ambassade du Japon en France, M. Mineo Kambe, Directeur du Département d’art de l’Université de Nagoya, et de M. Hisao Takahashi, artiste peintre auteur de la restauration.

Dans son allocution de bienvenue, le Directeur général s’est dit heureux d’accueillir une telle exposition « alors que la France et le Japon célèbrent en cette année 2008 le cent-cinquantième anniversaire de la conclusion du Traité d'amitié et de commerce qui les lient ».

« Cette fresque murale de la Cathédrale Saint-Vincent, érigée dans l’une des anciennes cités bourguignonnes, a été restaurée par le Maître Hisao Takahashi, professeur émérite à l'Université des Arts de Nagoya et restaurateur de peintures médiévales agréé par le Ministère français de la culture. L'œuvre exposée ici même est une reproduction de la fresque restaurée par le Maître Takahashi au terme d'un travail acharné qui aura duré plus de treize années », a-t-il précisé.

« Elle constitue une collaboration exemplaire entre Maître Takahashi, qui travaille à la restauration d'œuvres anciennes depuis plus de trente ans en France, et l'équipe de cette université qui, fascinée par les peintures murales médiévales conservées en France, s'est consacrée entièrement à cette tâche. J’ai d’ailleurs eu à plusieurs reprises l’occasion d’admirer le travail qu’il a effectué, au cours des divers séjours que j’ai effectués en celle belle région de Bourgogne, et de m’entretenir avec lui sur son art ».

L'Université des Arts de Nagoya développe déjà activement des échanges internationaux avec de nombreuses écoles des beaux-arts dans le domaine de l'enseignement artistique, en organisant des travaux collectifs. La fresque a été réalisée avec des matières utilisées dans la peinture traditionnelle japonaise, par une équipe composée de professeurs, d'anciens élèves et d'étudiants de la section peinture japonaise de l'Université des Arts de Nagoya.

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N° 070-2008 -  Date de publication: 06-06-2008

© UNESCO 1995-2010 - ID: 42657