SERVICES

RSS | Plus de flux

Pour la presse

Dossiers

Multimédia

Publications

Prix L’OREAL-UNESCO 2008 : 40 chercheuses du monde entier signent la Charte d’Engagement « Pour les Femmes et la Science »

Une quarantaine de Lauréates du Prix L’ORÉAL-UNESCO signent le 6 mars au siège de l'UNESCO la Charte d’Engagement « Pour les Femmes et la Science », première charte destinée à promouvoir la science, soutenir la cause des femmes et changer l’image de la science dans le monde.

La signature de la Charte se déroulera en présence de Viviane Reding, Commissaire Européenne en charge de la Société de l'Information et des Médias, et de Nagia Essayed, Commissaire aux Ressources Humaines, Sciences et Technologie de l’Union Africaine.

La Charte « Pour les Femmes et la Science » : une première

La charte marque les 10 ans du Prix L’ORÉAL-UNESCO. En signant ce document, les Lauréates du Prix s’engagent à :

- Agir pour inspirer les générations futures
- Transmettre la passion de la recherche –
- Inciter les femmes scientifiques à être acteurs de changement
- Soutenir la recherche scientifique sur tous les continents
- Encourager la créativité et l’innovation
- Défendre la diversité et la parité
- Tisser durablement des réseaux de femmes de science
- Faire entendre la voix des femmes scientifiques dans le débat public
- Faire évoluer les mentalités pour changer l’image de la science
- Promouvoir la science comme source de progrès

À titre d’exemple, on peut saluer notamment la construction au Nigeria d’une résidence pour les jeunes femmes scientifiques poursuivant leurs études, la création en Espagne de séjours scientifiques d’été pour les jeunes filles, ou la parution du Rapport ETAN sur les femmes et la science de l’European Technology Assessment Network.

Elle sera en suite remise à Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, et Sir Lindsay Owen Jones, Président de L’Oréal et de la Fondation d’entreprise L’Oréal, qui réaffirmeront ainsi leur engagement à promouvoir et soutenir de manière pérenne la place des femmes dans les sciences.

Palmarès 2008 : 5 éminentes femmes de science du monde entier reconnues

A la suite de la signature de la Charte d’Engagement, cinq éminentes femmes de science venant de cinq continents recevront le 10ème Prix L’ORÉAL-UNESCO pour les Femmes et la Science. Les distinctions seront remises au siège de l’UNESCO par M. Matsuura et Sir Lindsay Owen Jones. Chaque Lauréate recevra 100 000 dollars. Les cinq Lauréates en science de la vie sélectionnées par un jury international présidé par le Professeur Gunter Blobel, Prix Nobel de Médecine 1999, sont :

-Pour l’Afrique & les Etats arabes : Professeur Lihadh AL-GAZALI
Département de Pédiatrie, United Arab Emirates University, Al-Ain, Emirats Arabes Unis
« Pour ses contributions à la caractérisation de troubles héréditaires ».

-Pour l’Amérique latine : Professeur Ana Belén ELGOYHEN
Institute for Genetic Engineering and Molecular Biology (CONICET), University of Buenos Aires, School of Medicine, Buenos Aires, Argentine
« Pour sa contribution à la compréhension des fondements moléculaires de l’audition ».

-Pour l’Amérique du nord : Professeur Elizabeth BLACKBURN
Département de Biologie et de Physiologie, University of California, San Francisco, Etats-Unis
« Pour la découverte de la nature et de la maintenance des extrémités chromosomiques et de
leurs rôles dans le cancer et le vieillissement ».

-Pour l’Asie-Pacifique : Professeur auxiliaire V. Narry KIM
Faculté des Sciences de biologie, Seoul National University, République de Corée
« Pour avoir élucidé plusieurs étapes clés de la formation d’une nouvelle classe de molécules d’ARN régulatrices de gènes ».

-Pour l’Europe : Professeur Ada YONATH
Structural Biology, Weizmann Institute of Science, Rehovot, Israël
« Pour ses études structurales du système de biosynthèse des protéines et sa perturbation par les antibiotiques ».


Créée en 2007, la Fondation d’entreprise L’ORÉAL se donne trois missions : encourager l’éducation, promouvoir la recherche scientifique et aider les personnes fragilisées. Les grands projets de mécénat du groupe, en particulier le Prix L’ORÉAL-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » sont désormais regroupés dans la Fondation, pour les pérenniser et les renforcer. La Fondation s’engage aussi à développer de nouveaux programmes dans les prochaines années.

L’Oréal est le leader mondial de la cosmétique, développant des produits innovants qui répondent aux besoins des consommateurs dans 130 pays. Quelque 3 000 personnes travaillent dans les 14 centres de recherche du groupe situés en France, en Asie et en Amérique. Leurs découvertes sont à l’origine de centaines de dépôts de brevets chaque année. 55 % des équipes de recherche sont des femmes, un pourcentage encore inégalé dans l’industrie.


Depuis sa création en 1945, l’UNESCO s’est fixée pour mission de contribuer à la paix et à la sécurité à travers la promotion de l’éducation, de la culture et de la science - le « S » de son acronyme. Aujourd’hui, l’UNESCO travaille à renforcer la coopération internationale dans le domaine des sciences fondamentales entre ses 193 Etats membres, et à promouvoir des normes éthiques dans les sciences. L’Organisation s’emploie par ailleurs à éliminer toute forme de discrimination et à promouvoir l’égalité entre hommes et femmes. Tout en concevant des programmes éducatifs scientifiques plus spécialement destinés aux filles, elle a mis en place un réseau de chaires universitaires qui permet de relier les femmes scientifiques à travers le monde.

  • 06-03-2008
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific