Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Le Président de la Guinée Equatoriale en visite officielle à la 34e Conférence générale de l’UNESCO

Le 30 octobre 2007, M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, M. Georges Anastassopoulos, Président de la Conférence générale, et M. Zhang Xinsheng, Président du Conseil exécutif, ont accueilli à l’UNESCO M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée équatoriale, accompagné de M. Pastor Micha Ondo Bile, Ministre des affaires étrangères, de M. Cristobal Mañana Ela, Ministre de l’éducation, la science et des sports, de M. Alejandro Evuna Owono, Ministre Chargé de Mission, de M. Leandro Mbomio Nsue, Président CICTE, M. Miguel Oyono Ndong, Conseiller du Président, de M. Carlos Nsue Otong, Vice-Ministre de l’éducation, ainsi que M. Juan Bautista Osubita Asam, Ambassadeur et Délégué permanent de Guinée Equatoriale auprès de l’UNESCO.

Dans son discours devant la 34e Conférence générale de l’UNESCO, le Président de la République de Guinée équatoriale, M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, a mis l’accent sur la nécessité, face au progrès scientifique et à la globalisation des échanges, de promouvoir et protéger l’identité culturelle de chaque pays. Le Président, évoquant ensuite les enjeux liés à lutte contre le VIH et le Sida, a proposé la création d’un Prix UNESCO sur la recherche sur le VIH et le Sida, le paludisme et la protection de la biodiversité. Il a aussi salué l’action de l’UNESCO dans son pays qui a notamment contribué à la création de l’université nationale, la formation des enseignants, et la conservation de la biodiversité.

Le Président de Guinée équatoriale a ensuite visité l’exposition de sculptures en bronze de l’artiste équato-guinéen Leandro Mbomio, que M. Matsuura a décidé de nommer prochainement Artiste de l’UNESCO pour la paix.

Au cours d’un entretien bilatéral, le Directeur général, a tout d’abord remercié le Président Nguema Mbasogo de cette visite qui témoigne de l’attachement qu’il porte à l’Organisation. A cette occasion, le Directeur général et le Président de la République de Guinée équatoriale ont procédé à un tour d’horizon des domaines dans lesquels la coopération entre la Guinée équatoriale et l’UNESCO pouvait être développée.

Le Président équato-guinéen a abordé en premier lieu les questions liées à l’éducation et à la culture, deux domaines auxquels il attache une importance toute particulière dans le cadre du développement économique et social de son pays. M. Matsuura a réitéré le soutien de l’UNESCO en faveur de la formation des enseignants des disciplines scientifiques et la poursuite du projet financé par le fonds-en-dépôt japonais. Le Directeur général a assuré le Guinée équatoriale du soutien de l’Organisation au processus d’amélioration du système éducatif, notamment en ce qui concerne la petite enfance et l’enseignement supérieur, priorités du Président Nguema Mbasogo. Par ailleurs, M. Matsuura s’est engagé à mobiliser le Bureau de Libreville pour poursuivre la coopération avec la Guinée Equatoriale dans tous les domaines de compétence de l’Organisation.

Liens utiles 

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N° 166-2007 -  Date de publication: 31-10-2007

© UNESCO 1995-2010 - ID: 41123