UNESCO Banner

DIRECTRICE GENERALE DE L'UNESCO

L’UNESCO et le Comité saoudien d’aide au peuple palestinien signent un accord relatif aux bourses d’études universitaires destinées à des étudiants palestiniens

L’UNESCO et le Comité saoudien d’aide au peuple palestinien signent un accord relatif aux bourses d’études universitaires destinées à des étudiants palestiniens
  • © UNESCO/M. Ravassard

Le mardi 24 avril 2007, M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, le Dr. Said Al Orabi Al Harthi, président du Comité saoudien d’aide au peuple palestinien et conseiller spécial de S.A.R le Prince Naef Bin Abdul Aziz, ministre de l’Intérieur du Royaume d'Arabie saoudite, et S.E. M. Elias Sanbar, Ambassadeur et Observateur permanent de la Palestine auprès de l’UNESCO, ont signé un mémorandum d’accord relatif aux bourses d’études destinées à des étudiants palestiniens.

La cérémonie de signature s’est tenue au Siège de l’UNESCO en présence de S.E. M. Ziad Aldrees, Ambassadeur et Délégué permanent de l’Arabie Saoudite auprès de l’UNESCO, et de nombreux ambassadeurs d’Etats arabes auprès de l’Organisation.

Ce mémorandum d’accord porte sur un projet intitulé « Améliorer le capital humain palestinien: bourses d’études destinées à 129 étudiants palestiniens à l’étranger », représentant une somme de 975.000 dollars. Ce projet, financé par le Comité saoudien d’aide au peuple palestinien, sera placé sous la supervision de l’UNESCO et mis en œuvre en étroite coopération avec la Mission permanente d'observation de Palestine auprès de l'UNESCO.

En apportant un soutien financier à des étudiants déshérités et en leur permettant d’obtenir des diplômes de premier cycle universitaire (maîtrises de lettres ou diplômes techniques) à l’étranger, en particulier dans des pays arabes et en Asie, ce projet a pour objectif de développer les ressources humaines et les compétences professionnelles de la population palestinienne. Les candidats seront sélectionnés selon un ensemble de critères approuvés conjointement, et une attention particulière sera accordée aux candidates et étudiantes venant des régions les plus défavorisées. Les étudiants devront présenter à la fin de chaque année universitaire des bilans concernant leurs résultats et des certificats de réussite aux examens.

« La générosité exceptionnelle du Comité, sous la supervision de Son Altesse Royale le Prince Naef, est un gage de confiance et de foi en l’UNESCO », a déclaré M. Matsuura. «Le soutien à l’enseignement supérieur dans les territoires palestiniens a constitué une priorité pour l’UNESCO depuis le lancement de son programme d’aide en faveur du peuple palestinien”, a-t-il souligné. « De fait, le soutien financier du Comité saoudien arrive à point nommé. Nous constatons en effet de forts taux d’abandon scolaire et une diminution des inscriptions dans les établissements d’enseignement supérieur. Dans ce contexte, offrir aux jeunes palestiniens la possibilité d’accéder à l’enseignement supérieur dans leur pays et à l’étranger est, me semble-t-il, un investissement capital dans l’avenir de la Palestine. J’espère donc que notre partenariat ainsi renforcé contribuera non seulement à l’émergence d’une nouvelle génération de Palestiniens hautement diplômés et compétents, mais également à la promotion de l’ouverture, de la compréhension mutuelle et de la coopération régionale, en offrant aux étudiants palestiniens l’opportunité d’étudier à l’étranger, notamment au Moyen-Orient », a-t-il conclu.

Cette signature a coïncidé avec la conclusion du projet « Pour un mécanisme de financement équitable et efficace de l’enseignement supérieur palestinien », mis en œuvre avec succès en vertu d’un premier mémorandum d’accord signé en septembre 2005 avec le Comité saoudien d’aide au peuple palestinien, et financé à hauteur de 15,2 millions de dollars. La visite du Dr. Al Harthi au Siège de l’UNESCO a également permis d’étudier la possibilité de poursuivre ce projet, qui a déjà alloué un financement direct à 11 universités et 19.000 étudiants palestiniens et prêté assistance au ministère palestinien de l’Education et de l’Enseignement supérieur pour la création d’un système unifié d’aide aux étudiants.

  • Auteur(s):La Porte-parole
  • Source:Flash Info N° 060-2007
  • 25-04-2007
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific