UNESCO Banner

DIRECTRICE GENERALE DE L'UNESCO

Le Directeur général mène des discussions bilatérales au siège des Nations Unies

Le Directeur général mène des discussions bilatérales au siège des Nations Unies
  • © UN Photo/E. Debebe

Du 28 février au 2 mars 2007, M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, se trouvait à New York pour y conduire des réunions bilatérales avec M. Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’ONU ; Mme Asha-Rose Migiro, Secrétaire général adjointe de l’ONU ; M. Kermal Dervis, Administrateur du PNUD ; Mme Ann Veneman, Directeur exécutif de l’UNICEF ; Mme Thoraya Obaid, Directeur exécutif de l’UNFPA, et l’Ambassadeur Daluis Čekuolis de Lituanie, Président d’ECOSOC pour 2007.

Cette visite a été organisée dans le contexte des discussions en cours sur la réforme de l’ONU et en particulier sur la mise en œuvre des recommandations mises en avant dans le rapport du Groupe de haut niveau du Secrétaire général (GHN) sur la Cohérence du système des Nations Unies, intitulé « Uni dans l’action ».

Pendant ses réunions, M. Matsuura a réitéré son engagement à renforcer la cohérence de l’ONU, en particulier au niveau des pays, comme l’UNESCO l’a montré en participant aux huit projets pilotes « Un seul ONU » et dans les pays choisis pour le CCA/UNDAF en 2007. Le Directeur général a exprimé sa satisfaction sur l’approche adaptée choisie pour ces pilotes qui pourraient permettre aux membres des Nations Unies, en particulier aux Agences spécialisées, de traiter les différents besoins et priorités des pays et de tirer parti de l’éventail complet de l’expertise sectorielle de l’Onu. Le Secrétaire général a dit à M. Matsuura que ses commentaires sur le rapport du Groupe de haut niveau seraient présentés à l’Assemblée générale dans le courant mars. Le Président d’ECOSOC a informé le Directeur général des discussions prévues sur les recommandations du rapport du GHN à ECOSOC dès réception des commentaires du Secrétaire général.

Se référant à la contribution de l’UNESCO à l’atteinte des ODM, M. Matsuura a souligné le besoin d’élargir le spectre qui inclut les 6 objectifs de Dakar pour l’Education pour tous et l’importance de la culture comme pilier du développement. Concernant l’Alliance des civilisations, le Directeur général a informé le Secrétaire général que l’UNESCO était prête à coopérer à la mise en œuvre des recommandations du Groupe de haut niveau pour l’Alliance des civilisations aux côtés d’autres partenaires.

Le Directeur général a fait part à M. Ban Ki-moon de ses vues sur le renforcement du Conseil des Chefs de Secrétariat, qui d’après lui devrait assumer le rôle d’organe central du processus de décisions et de stratégies au sein de l’ONU.

En ce qui concerne la préservation du patrimoine culturel dans la Vieille Ville de Jérusalem, M. Matsuura a informé le Secrétaire général du récent envoi d’une mission technique pour évaluer la situation sur le travail d’accès à l’al-Haram al-Sharif. Le Secrétaire général a recommandé au Directeur général de mettre en place les actions nécessaires à ce sujet.

Lors de sa rencontre avec l’Administrateur du PNUD, M. Dervis, M. Matsuura lui a fait part de sa satisfaction que l’UNESCO fasse partie du Comité d’orientation du Groupe des Nations Unies pour le Développement pour les projets pilotes Un seul ONU. M. Dervis a remercié le Directeur général pour son engagement actif dans le processus de réforme et pour la coopération de l’UNESCO dans la préparation du projet Termes de référence pour les propositions qui doit être soumis en vue de financement au fonds espagnol pour l’atteinte des OMD.

Au cours de ses réunions, M. Matsuura a aussi souligné les progrès réalisé dans le développement du Plan mondial d’action pour l’EPT, qu’il voit comme un modèle de cohérence de l’ONU tant au plan mondial que national. Les cinq agences participantes – UNICEF, UNFPA, PNUD, UNESCO et Banque mondiale – ont collaboré étroitement sur la préparation du Plan qui, comme convenu par MM Dervis et Matsuura à New York, va être adressé par le président du GNUD aux UNCT pour mise en œuvre.

Pendant son séjour à New York, le Directeur général a inauguré avec le Secrétaire général au siège de l’ONU une exposition itinérante intitulée « Devoir de mémoire : le triomphe sur l’esclavage », co-organisée par l’UNESCO avec le Centre de recherche Schomburg sur la culture noire, à New York, pour commémorer le combat contre l’esclavage et son abolition. Le 28 février, M. Matsuura a reçu pour un cocktail les représentants des fondations basées aux Etats-Unis, parmi lesquelles la Fondation des Nations Unies, la Doris Duke Charitable Foundation, le TFF Study Group, la Fondation Reed, la Carnegie Corporation, la Nestlé Waters, ainsi que le Fonds des Nations Unies pour les partenariats internationaux (UNFIP).

  • Auteur(s):La Porte-parole
  • Source:Flash Info N° 035-2007
  • 07-03-2007
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific