Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

L’UNESCO et l’Italie signent un accord pour le transfert du Programme mondial pour l'évaluation des ressources en eau (WWAP) à Pérouse (Italie)

Le 2 février 2007, le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, et le ministre italien de l’environnement, Alfonso Pecoraro Scanio, ont signé un accord par lequel l’Italie accorde une dotation de 7,5 millions d’euros pour la mise en œuvre de la troisième phase du Programme mondial pour l'évaluation des ressources en eau (WWAP) et le transfert à Pérouse du Secrétariat du programme.

Lors de la cérémonie qui s’est déroulée au Siège de l’UNESCO en présence de l’Ambassadeur Moscato, Délégué permanent de l’Italie auprès de l’Organisation, M. Matsuura s’est réjoui de la teneur de cet accord très utile à la coopération scientifique et qui va avoir de nombreuses conséquences très positives. « Le soutien financier généreux accordé au WWAP, à travers l’UNESCO, place l’Italie au cœur de l’éffort multilatéral entrepris pour traiter la crise mondiale de l’eau et atteindre les Objectifs de développement du millénaire », a-t-il déclaré.

M. Matsuura a également fait part de sa satisfaction envers le WWAP, « Programme phare des Nations Unies » et souligné le rôle de l’UNESCO qui a servi de catalyseur au processus qui a abouti à la création de ce Programme. « L’UNESCO est fière d’avoir pris l’initiative de faire travailler ensemble 24 agences des Nations Unies de façon coordonnée à travers l’élaboration d’objectifs clairs et partagés, recensés dans le rapport triennal sur les ressources mondiales en eau douce », a-t-il ajouté.

L’accord signé le 2 février est le premier d’une série de plusieurs accords avec l’Italie, dont celui qui sera signé prochainement avec la région de l’Ombrie qui a fournit les locaux dans lesquels le Secrétariat du WWAP sera installé à Pérouse. Cet accord sera opérationnel dans quelques mois, afin de permettre au Secrétariat du Programme de lancer l’élaboration du 3e rapport mondial qui sera présenté au cours du 5e Forum mondial sur l’eau, en mars 2009, à Istanbul (Turquie).

Le Directeur général a informé le ministre italien de l’environnement des discussions qu’il a eues à ce sujet avec le Président du Conseil italien, M. Romano Prodi, à l’occasion de leur participation commune à l’Assemblée des Chefs d’état et de gouvernement de l’Union africaine qui s’est tenue à Addis-Abeba. Le Président du Conseil italien et le Directeur général ont prévu d’inaugurer ensemble les locaux du Secrétariat.

M. Alfonso Pecoraro Scanio s’est à sont tour déclaré très satisfait par « cette nouvelle occasion de renforcer la coopération établie de longue date entre l’UNESCO et l’Italie, qui est clairement illustrée par le fait que l’Italie est le premier donateur de l’Organisation en fonds extra budgétaires. « Notre coopération, a-t-il ajouté, couvre une un grand nombre d’activités, dans des domaines variés tels l’éducation, la culture et la science ». A cette occasion, le Ministre de l’environnement a cité les projets mis en œuvre à partir du BRESCE, Bureau de l’UNESCO à Venise qui a pour mandat spécifique de permettre aux Etats membres de l’Organisation de conduire des projets dans les domaines de la science et de la culture. Il a également évoqué les activités conduites à partir du Centre international Abdus Salam de physique théorique (ICTP) installé à Trieste. « Le transfert à Pérouse du Secrétariat du WWAP est une nouvelle démonstration de notre détermination commune à relever de façon novatrice les défis auxquels l’Humanité est confrontée », a-t-il conclu.

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N°013-2007 -  Date de publication: 06-02-2007

© UNESCO 1995-2010 - ID: 36673