Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Une nouvelle initiative de l’UNESCO va associer médias conventionnels et médias électroniques en vue de promouvoir la compréhension et la paix

L’UNESCO et le gouvernement indonésien vont réunir à Bali (Indonésie) du 21 au 23 janvier groupes de médias, organisations non gouvernementales et représentants gouvernementaux, afin de préparer le terrain à un réseau visant à promouvoir le dialogue et la compréhension mutuelle en alliant médias conventionnels et médias électroniques.

Ce Réseau mondial pour la compréhension vise à fournir une formation aux contenus locaux mais aussi à permettre aux entreprises des médias conventionnels, y compris les radios et télévisions, d’utiliser pleinement de telles productions. Pour l’UNESCO, permettre à tous les groupes de produire des programmes audiovisuels exprimant leurs valeurs culturelles ou leurs modes de vie et permettre le partage de ce matériel contribuera à la paix et à la sécurité internationale en promouvant une meilleure compréhension et en réduisant les stéréotypes négatifs.

Plus de 200 spécialistes sont attendus la semaine prochaine au forum Le Pouvoir de la Paix qui examinera le concept du réseau et déterminera comment le mettre en œuvre. La séance d’ouverture (10 à 11h30 le 21 janvier) inclura des discours de la Reine Rania de Jordanie et du Président indonésien, Sulilo Bambang Yudhoyono. Interviendront également le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la communication et l’information, Abdul Waheed Khan, et le ministre indonésien de la Communication et l’Information, Sofyan Djalil.

Au cours des deux jours et demi suivants, des séances traiteront des thèmes suivants : nouvelle approche de l’élaboration de la paix ; recherche et pratique du dialogue culturel ; résolution de conflit et développement durable.

Toujours le 21 janvier, à 13h15, une séance sera consacrée aux meilleures pratiques : construction de la paix en Indonésie (le rôle des médias et des TIC). Elle sera suivie à 14h30 d’une session sur la signification du dialogue culturel pour la paix en temps de terrorisme et de guerre. A 16h45, un panel télévisé examinera le rôle de la religion dans les conflits et dans la paix.

Le 22 janvier (8h40), une présentation de l’actrice et parlementaire indienne Shabana Azmi s’interrogera sur le rôle présent et futur du cinéma dans la compréhension mutuelle. A 9h15, un panel télévisé se demandera si les médias et les technologies de l’information et de la communication font partie du problème ou de la solution.

Le Réseau mondial pour la compréhension sera examiné le 22 janvier (10h45) après une introduction du Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la communication et l’information. Les participants détermineront comment il pourrait être mis en place et choisiront un conseil d’administration réunissant parties prenantes, professionnels et experts des médias et des TIC, ainsi que des spécialistes de la paix. Le comité se chargera de développer le réseau qui devrait devenir opérationnel d’ici trois ans.



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias N°2007-05
Site Web 1 (URL) Plus d'information
Date de publication 17 Jan 2007
© UNESCO 1995-2007 - ID: 36477