Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

L’UNESCO et l’ALECSO examinent une nouvelle stratégie pour le développement de l’éducation dans les Etats arabes

Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, et le Directeur général de l’ALECSO, Mongi Bousnina, se sont rencontrés le 5 janvier 2007 pour examiner une nouvelle stratégie en faveur du développement de l’éducation dans les Etats arabes.

L’UNESCO a suivi avec attention la préparation par l’ALECSO, en coopération avec les gouvernements arabes de cette nouvelle stratégie qui a pour objectif d’encourager et de moderniser les systèmes éducatifs de la région. M. Matsuura et M. Bousnina se sont rencontrés à plusieurs reprises au cours des derniers mois pour discuter des propositions de réforme. (voir Flash Info n° 163-2006 et 181-2006). Lors de leur rencontre du 5 janvier 2007, le Directeur général de l’ALECSO a présenté le projet de document adopté en décembre 2006, à Tunis, lors la Conférence générale de l’ALECSO. A cette occasion, il a remercié l’UNESCO pour l’aide apportée dans l’élaboration de cette stratégie et a invité l’Organisation à faire ses commentaires avant que le projet final ne soit soumis pour adoption au Sommet de Ligue Arabe qui se tiendra à Charm el Sheikh (Egypte) en mars prochain.

M. Matsuura a salué l’initiative de l’ALECSO la qualifiant « d’étape significative, dans le processus de sensibilisation au nécessaire engagement, à l’échelon national et régional, en faveur de l’éducation ». Il a également souligné combien cette collaboration entre l’UNESCO et l’ALECSO dans ce domaine était importante et a insisté sur la vision très large qui a inspiré cette stratégie qui couvre les différents niveaux de l’enseignement, depuis l’école maternelle jusqu’à l’enseignement supérieur et la recherche.

M. Matsuura a évoqué ses visites récentes au Yémen et dans les Emirats Arabes Unis ainsi que celle qu’il s’apprête à entreprendre en Mauritanie (voir Flash Info n°210 et 212-2006) en insistant sur les nombreux signaux positifs qui lui ont été donné de percevoir en faveur d’un engagement accru des pays arabes en faveur de l’éducation. M. Bousnina a déclaré partager le sentiment de M. Matsuura que d’importants progrès avaient été réalisés du fait que de nombreux pays arabes avaient accordé une priorité plus grande à l’éducation.

Abordant la question des domaines où l’UNESCO et l’ALECSO, pourraient s’appuyer sur cette tendance positive, les deux Directeurs généraux ont identifié des secteurs qui requièrent un soutien particulier, notamment en matière de programmation et de développement de l’enseignement technique - qui fait partie des thèmes majeurs de la stratégie de l’ALECSO.

M. Matsuura a également souligné l’importance de soutenir davantage l’alphabétisation dans la région arabe, notant que plusieurs pays sont très loin de parvenir aux objectifs de l’EPT en matière d’alphabétisation. Le Directeur général a évoqué, à ce sujet, la réunion régionale organisée par l’UNESCO à Doha (Quatar), les 12 et 14 mars prochains qui a pour objet d’établir de nouveaux partenariats dans ce domaine. Cette réunion, a-t-il rappelé, s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres organisées par l’UNESCO pour traiter de la lutte contre l’illettrisme.

Lien utile 

Auteur(s): La Porte-parole - Source: Flash Info N° 001-2007 -  Date de publication: 09-01-2007

© UNESCO 1995-2010 - ID: 36335