Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
L’UNESCO et la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis organisent une réunion sur un projet de Bibliothèque numérique mondiale
Contact éditorial : Abdelaziz Abid, Division de la société de l'information, tél. + 33 (0)1 45 68 44 96 - Email

30-11-2006 4:00 pm L’UNESCO et la Bibliothèque du Congrès organiseront une réunion pour amorcer le lancement d’une Bibliothèque numérique mondiale, qui serait un véritable répertoire des savoirs de toutes les cultures et dans toutes les langues, disponible sur Internet. La réunion cherchera à créer un réseau d’experts et de partenaires qui travailleront sur le projet. Elle sera organisée par le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la Communication et l’Information, Abdul Waheed Khan, l’Ambassadeur des Etats-Unis à l’UNESCO, Louise Oliver, et le Bibliothécaire du Congrès, James H. Billington, qui fut le premier à proposer l’idée d’une Bibliothèque numérique mondiale en 2005. Elle sera présidée par Claudia Lux, Présidente de la Fédération internationale d’associations de bibliothécaires et d'institutions (IFLA).

Parmi les autres participants figurent des représentants de bibliothèques nationales d’Afrique, d’Asie, d’Europe, du Moyen-Orient, d’Amérique du Nord et du Sud. Ils passeront en revue les principales initiatives nationales et régionales de bibliothèques numériques déjà en cours et discuteront de la façon dont ces projets pourraient être liés à une Bibliothèque numérique mondiale.

On prévoit qu’ils discutent également du prototype d’un site Internet pour la Bibliothèque numérique mondiale qui serait doté de fonctions de recherche et d’affichage des résultats en plusieurs langues, et disposerait d’outils tels que chronologies, cartographies et présentations approfondies par des d’universitaires, professeurs et chercheurs.

« Je suis content que l’UNESCO, les Etats-Unis et d’autres partenaires continuent à faire progresser une initiative si importante », a déclaré le Directeur général. « Nous devons encourager tous les Etats membres à mettre leurs efforts en commun à tous les niveaux pour protéger les livres, les manuscrits, les documents d’archives et les matériels audiovisuels uniques et menacés grâce à l’utilisation des technologies les plus modernes », a ajouté Koïchiro Matsuura.

La Bibliothèque numérique mondiale doit être développée grâce à la coopération entre l’UNESCO et d’autres bibliothèques et institutions culturelles du monde entier afin de promouvoir la compréhension internationale et interculturelle, à étendre le contenu non anglophone et non occidental disponible sur Internet et à contribuer au développement du savoir.

Le projet consistera principalement à numériser des matériels uniques et rares et à les rendre accessibles gratuitement sur Internet. Parmi ces matériels figurent des manuscrits, des cartes, des livres, des partitions, des enregistrement sonores, des films, des imprimés et des photographies, ainsi que des dessins d’architecture présents dans les bibliothèques et d’autres institutions culturelles du monde entier.

L’un des aspects majeurs du projet consiste à créer des accès à la bibliothèque numérique dans les pays en développement, afin que ces pays et régions du monde puissent participer et être présents dans la Bibliothèque numérique mondiale.

« Pour l’UNESCO, les bibliothèques – qu’elles s’appuient sur des fonds papiers ou numériques – ont toujours joué un rôle fondamental dans sa mission de promouvoir la libre circulation des idées par le mot ou l’image et d’entretenir, augmenter ou diffuser le savoir », a déclaré Abdul Waheed Khan en annonçant le soutien de l’UNESCO au projet.

James H. Billington a déclaré : « Une Bibliothèque numérique mondiale fera la promotion du dialogue interculturel et de la compréhension internationale et augmentera le volume de contenu de haut niveau disponible gratuitement sur Internet. Les documents culturels de base sont une nécessité humaine qui transcende la politique ».






Source Communiqué de presse N°2006-147
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 35949 | guest (Lire) Mise à jour: 05-12-2006 10:24 am | © 2003 - UNESCO - Contact