Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Pinheiro_250.jpg Des experts se réunissent à l’UNESCO pour aborder le thème de la violence contre les filles à l’école

Des experts internationaux se réuniront le 23 novembre au Siège de l’UNESCO afin d’étudier le problème de la violence contre les filles à l’école et la manière dont cette question devrait être traitée. Paulo Sergio Pinheiro, auteur de la récente étude sur la violence contre les enfants, réalisée à la demande du Secrétaire général des Nations Unies, prononcera une allocution lors de la table ronde qui aura lieu à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Cette table ronde sera ouverte par le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, et Michel Doucin, Ambassadeur pour les droits de l’homme au ministère français des Affaires étrangères (14h, Salle XII). La réunion sera divisée en trois groupes de discussion organisés autour des thèmes suivants:

  • Le rôle et la responsabilité des pouvoirs publics aux niveaux national et local, avec les présentations de Thelma Majela, Directrice de la Division du conseil et de l’orientation, ministère de l’Education du Botswana, et Tuncay Ergene, maître de conférences à l’Université Hacettepe en Turquie;

  • Le rôle et la responsabilité de la société civile et des ONG, avec les présentations de Lucy Lake, Directrice exécutive adjointe et Directrice des programmes de la CAMFED (Campagne en faveur de l’éducation des filles, Royaume-Uni), et Georges Fotinos, auteur d’une étude sur la violence à l’école, qui parlera plus précisément de la situation en France;
    et

  • Le rôle et la responsabilité du personnel éducatif, avec Jacqueline Costa-Lascoux, Directrice de l’Observatoire de l’immigration et de l’intégration (France), et Elie Jouen, Secrétaire général adjoint de l’Internationale de l’éducation.

    Selon des rapports récents tels que l’étude réalisée par M. Pinheiro, l’étude approfondie de toutes les formes de violence à l’égard des femmes figurant dans le Rapport du Secrétaire général des Nations Unies, et le Rapport mondial de suivi sur l’Education pour tous publié par l’UNESCO, la violence sexiste dans les écoles, qui se manifeste souvent sous la forme d’agressions et de harcèlement sexuels, persiste dans tous les pays. Elle constitue une violation généralisée des droits de l’homme et un obstacle majeur à la réalisation de l’Education pour tous: environ 55% des 77 millions d’enfants non scolarisés dans le monde sont des filles.

    Cette table ronde est organisée par l’UNESCO, la Commission nationale française pour l’UNESCO et le ministère français des Affaires étrangères.


  •  
    Auteur(s) UNESCOPRESSE
    Source Avis aux médias N°2006-68
    Contact éditorial : Accréditation : Isabelle Le Fournis, Section des relations avec la presse, tél. +33 (0)1 45 68 17 48
    - Email i.le-fournis@unesco.org
    Date de publication 20 Nov 2006
    © UNESCO 1995-2007 - ID: 35759