Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Le Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
10424761273newspaper-readers.jpg
13-11-2006 4:00 pm « La philosophie et la condition de l’homme moderne » est le thème retenu cette année pour la Journée mondiale de la philosophie (16 novembre), organisée à Rabat. Une centaine de philosophes venant des quatre coins du monde sont attendus dans la capitale marocaine, du 15 au 18 novembre, pour participer aux débats organisés à l’occasion de cette Journée*.
Les participants aux débats qui se dérouleront les 15 et 16 novembre, au Centre international de conférences Mohammed VI, Skhirat, se pencheront sur des sujets tels que « Philosophie, diversité et communication culturelles », « Modernité et condition de la femme », « Philosophie : enseigner, dialoguer et traduire » ou encore « Le réveil des religions et la société ouverte ». A la fin des travaux, ils devraient adopter la « Déclaration de Rabat sur la philosophie ». Un hommage sera également rendu à l’intellectuel marocain Mohammed Abed Jabri et à la philosophe allemande Hannah Arendt.

Le dialogue philosophique « Rencontres de l’Asie et du Monde arabe avec la modernité » réunira les 17 et 18 novembre, à l’Hôtel Golden Tulip Farah, des philosophes venant d’une vingtaine de pays des deux régions concernées. Il fait suite à la rencontre de Séoul (République de Corée) sur le thème « Asie – Monde arabe : démocratie et justice sociale ».

Au siège de l’UNESCO, à Paris, plus de 150 experts internationaux participeront au colloque « La philosophie comme pratique éducative et culturelle : une nouvelle citoyenneté » qui se tiendra les 15 et 16 novembre (Salle II). Le colloque abordera principalement la question des nouvelles pratiques philosophiques, notamment l’enseignement de la philosophie aux enfants. Organisé par le Comité français de « Nouvelle pratiques philosophiques », il devrait démontrer que la philosophie n’est pas une activité réservée à une élite, mais qu’elle est, au contraire, essentielle à la vie de la cité.

Le colloque « Levinas - Blanchot, penser la différence », qui se tiendra au siège de l’Organisation du 13 au 16 novembre (Salles XI et XII), se penchera sur les points communs, mais également sur les différences entre Emmanuel Levinas (1906-1995) et Maurice Blanchot (1907-2003). Organisé par l’Association pour la célébration du centenaire d’Emmanuel Levinas, ce colloque réunira quelque soixante-dix orateurs venant d’une quinzaine de pays.

Lancée par l’UNESCO en 2002, la Journée mondiale de la philosophie sera marquée cette année par des activités dans un grand nombre de pays. Cette Journée vise à encourager le partage des différents héritages philosophiques dans le monde et à susciter un débat sur les défis auxquels nos sociétés sont confrontées. Elle entend sensibiliser les jeunes à cette discipline qui, dépassant le cadre d’une matière scolaire, peut les aider à réfléchir sur les problèmes contemporains et à mieux les aborder. Certains pays, comme l’Australie, la Belgique, le Brésil, la Norvège ou la Turquie, ont déjà pris des décisions concernant l’initiation à la philosophie dès l’école primaire. Le développement de l’enseignement de la « pensée critique » ou de l’éthique dans de nombreux pays relève aussi de cette prise de conscience des enjeux associés à la philosophie.


Programme complet de la Journée



Source Avis aux médias N°2006-66
Auteur(s) UNESCOPRESS



Archives

 ID: 35647 | guest (Lire) Mise à jour: 16-11-2006 2:49 pm | © 2003 - UNESCO - Contact