Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Des moyens de protection au VIH et Sida mis à la disposition du personnel du Siège de l’UNESCO

Lors de la 28e réunion du Comité des organismes co - sponsors (COC) d’ONUSIDA qui s’est tenue à New York, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a annoncé sa décision d’accepter une recommandation faite par le Comité VIH et Sida sur les lieux de travail à l’UNESCO et de mettre des distributeurs de préservatifs à la disposition du personnel dans les locaux du Siège de l’UNESCO.

Cette annonce s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’Organisation pour mieux informer tous les membres du personnel sur les questions relatives au VIH et au SIDA, de sorte que d’une part, le personnel connaisse davantage les politiques de l’ONU en matière de VIH et de Sida sur les lieux de travail et d’autre part, pour appliquer une politique de tolérance zéro face à la stigmatisation et à la discrimination sur les lieux de travail. Présidé par le Directeur adjoint de HRM, le Comité VIH/SIDA sur les lieux de travail à l’UNESCO est composé de représentants de l’unité chargée de la coordination des activités en matière de VIH et de Sida, de HRM, du service médical, des secteurs de programme, des services centraux et des deux associations du personnel. Le Comité a été unanime à recommander au Directeur général de faire en sorte que l’UNESCO, en dehors de ses efforts pour assurer l’accès à l’information et au savoir-faire relatifs à la prévention du VIH et d’encourager le soutien aux personnes séropositives, devrait aussi donner à son personnel la possibilité d’accéder facilement et discrètement à des préservatifs masculins. Quatorze distributeurs seront installés en des lieux choisis, dont sept proposeront également à la vente des produits d’hygiène féminine. Cette initiative s’autofinancera grâce aux ventes, qui couvriront les dépenses d’entretien. Les distributeurs devraient être installés et fonctionner avant le 1er décembre 2006, date de la Journée mondiale du SIDA.

Le Directeur général a également fait part aux membres du COC des progrès réalisés à ce jour en matière de formation théorique et pratique du personnel face au VIH et au Sida dans la vie professionnelle et privée. Depuis le lancement de la campagne de sensibilisation en matière de VIH et de Sida du personnel de l’UNESCO, 11 % des membres du personnel de l’UNESCO ont participé aux sessions d’orientation. Le Directeur général a rappelé ce qu’il avait annoncé dans son message au personnel de l’UNESCO de février 2006 au sujet de la question du VIH et du Sida sur le lieu de travail, à savoir qu’il attendait de l’ensemble du personnel de l’UNESCO, y compris des fonctionnaires de haut rang de l'Organisation, ADG et directeurs, qu’ils participent aux sessions facultatives d’orientation. Il a indiqué qu’une nouvelle série de sessions de formation était proposée et recommandée, des efforts particuliers étant prévus pour la Journée mondiale du SIDA.

Auteur(s): Office of the Spokesperson - Source: Flash Info n°168-2006 -  Date de publication: 27-10-2006

© UNESCO 1995-2010 - ID: 35387