Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Réunion du Bureau du MAB pour choisir de nouvelles réserves de biosphère et décerner des bourses

Le Bureau du Conseil international de coordination du Programme de l’UNESCO L’Homme et la biosphère (MAB-CIC) se réunira du 24 au 27 octobre au siège de l’UNESCO à Paris. Cette réunion se tiendra en même temps que celle du Conseil international de coordination (23 au 27 octobre).

Le Conseil international de coordination fera le point sur les progrès réalisés et envisagera de nouveaux projets pilotes. Trois ateliers sont prévus le 25 octobre : La biodiversité : conservation et utilisation durable ; Le développement socioéconomique, humain et institutionnel ; La science et les réseaux de connaissances pour le développement durable. La ministre espagnole de l’environnement, Cristina Narbona Ruiz, interviendra lors de la réunion du Conseil le mardi 24 (11h30).

Le Bureau doit pour sa part désigner les nouvelles réserves de biosphère qui rejoindront le Réseau mondial du MAB. Ce dernier réunit des sites aussi célèbres et divers que le lac cambodgien Tonle Sap, le plus grand lac d’eau douce d’Asie ; la région W entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger ; la région des terres humides du Pantanal au Brésil ; et Lanzarote dans les Iles Canaries (Espagne). Les réserves sont des zones définies par les autorités locales et nationales pour servir de laboratoires vivants afin de tester des approches différentes en matière de gestion intégrée du territoire, de l’eau et de la biodiversité. En tant que telles, les réserves de biosphère sont des exemples vivants du développement durable.

Le Bureau du MAB examinera 32 propositions provenant de 10 pays (Espagne, France, Malawi, Maroc, Mexique, Micronésie, Oman, Russie, Ukraine et Viet Nam). A la suite des délibérations du Bureau, les sites choisis seront ajoutés au Réseau qui compte aujourd’hui 482 réserves de biosphère dans 102 pays.

Lors de la réunion, le Bureau examinera également les dossiers de candidatures pour les Prix 2007 des Jeunes Scientifiques du MAB et choisira jusqu’à dix lauréats. Ces Prix encouragent de jeunes chercheurs à mener des projets interdisciplinaires sur les écosystèmes, les ressources naturelles et la biodiversité. Pour la première fois, dix bourses de recherche (5000 dollars au maximum) sur les grands singes d’Afrique, destinées à de jeunes scientifiques issus de 15 pays africains, et une bourse Michel Batisse concernant la gestion de réserve de biosphère (dotée de 6000 dollars et récompensant une étude de cas) seront également attribuées.



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias N°2006-58
Site Web 1 (URL) Site Internet
Date de publication 19 Oct 2006
© UNESCO 1995-2007 - ID: 35246