Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
LA DIVERSITE DE LA CULTURE BOLIVIENNE A L'AFFICHE A L'UNESCO

Paris - Le cinéma, la musique, le folklore, l'artisanat, l'orfèvrerie et l'art boliviens seront à l'affiche de la Quinzaine de la Bolivie à Paris, organisée à l'UNESCO à partir du 24 juin par la Délégation permanente de la Bolivie auprès de l'Organisation.

Ce festival, qui a pour objectif de présenter un échantillon du patrimoine artistique, spirituel et folklorique de la Bolivie, démarrera le lundi 24 juin à 18h30 (Salle Miró) avec une exposition de peintures des artistes contemporains José Moreno, Roberto Mamani-Mamani et Ejti Stih.

La Quinzaine proposera aussi une projection du long-métrage Jonas et la baleine rose (mardi 25 à 18h30, Salle de cinéma), réalisé par Juan Carlos Valdivia sur la base du roman de José Wolfango Monte. Ce film a reçu le PrixCoral de la meilleure photographie au Festival du cinéma latino-américain de La Havane en 1995.

Le mercredi 26 juin (18h30, Salle de cinéma), le guitariste bolivien Piraí Vaca donnera un concert. Ce guitariste qui s'est déjà produit dans une dizaine de pays américains et européens, est un des rares musiciens latino-américains qui a reçu la Bourse des Amériques, décernée par le Centre John F. Kennedy pour les arts du spectacle (Washington). Il a également obtenu une bourse du Deutscher Akademischer Austauschdienst (Allemagne) pour le perfectionnement des solistes.

Le jeudi 27 juin se tiendra un concert de musique baroque de l'Orchestre de corde Urubicha (18h30, Salle I), suivi d'une présentation de mode bolivienne des stylistes Keny et Tery Gutiérrez.

Des danses traditionnelles, des présentations d'orfèvrerie et des expositions photographiques complèteront la Quinzaine.

Contact :
Lucía Iglesias Kuntz
Bureau de l'information du public, Section éditoriale
tél. 01 45 68 47 28



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux Médias No.2002-26
Date de publication 19 Jun 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 3418