Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Le Directeur général déplore la mort de deux employés des médias au Liban et demande davantage de sécurité

28-07-2006 3:45 pm Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a déploré aujourd’hui la mort au Liban de deux employés des médias et exhorté Israël et le Hezbollah à respecter le caractère civil des journalistes et des médias. « Je déplore la mort du technicien de télévision Suleiman al-Chidiac et de la photographe de presse Layal Nagib », a déclaré le Directeur général. Il a ajouté : « En cas de conflit violent, il est essentiel que toutes les parties respectent le rôle important que jouent les médias en permettant au public de faire des choix informés et en travaillant pour la paix et la démocratie ». Il a poursuivi : « Les belligérants ne doivent pas considérer les employés et les installations des médias comme des cibles militaires. En ces temps très durs pour la région, avec des centaines de morts parmi les populations civiles, le courage des journalistes qui tentent de nous maintenir informés des événements mérite d’être salué ».

Suleiman al-Chidiac dirigeait les installations de transmission de la Lebanese Broadcasting Corporation (LBC) à Fatqa, au nord-est de Beyrouth. Il a été tué le 22 juillet durant les attaques aériennes sur les relais de télévision et de téléphone dans le nord du Liban. Layal Nagib, photographe freelance pour le magazine libanais Al-Jaras et l’Agence France Presse, a été tuée le 23 juillet. Elle se trouvait dans un taxi et allait à la rencontre d’un convoi de villageois fuyant les bombardements israéliens au sud du Liban quand elle a été touchée par un éclat d’obus.

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui a un mandat pour défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. L’article 1 de son Acte constitutif déclare que l’Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…»






Source Communiqué de presse N°2006-88
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 33985 | guest (Lire) Mise à jour: 07-08-2006 1:26 pm | © 2003 - UNESCO - Contact