UNESCO Banner

DIRECTRICE GENERALE DE L'UNESCO

Clôture des journées culturelles du Sultanat d’Oman

Clôture des journées culturelles du Sultanat d’Oman
  • © UNESCO/Danica Bijeljac

Le Directeur général a présidé la cérémonie de clôture des Journées culturelles du Sultanat d’Oman, organisées à l’UNESCO, du 6 au 9 juin, à l’occasion de la proclamation de Mascate, capitale culturelle 2006 du monde arabe. Dans le cadre du Plan Arabia et placées sous le signe du dialogue interculturel, ces journées ont été marquées par la tenue de nombreuses manifestations (Avis aux médias N°2006-35).

M. Koïchiro Matsuura a tout d’abord remercié M. El Sayyid Abdalla Bin Hamad Al Busaidi, Président du contrôle financier du Sultanat d’Oman, sponsor de la manifestation, M. Jaifer Bin Salim Al Said, Ambassadeur du Sultanat d’Oman en France, Doyen des Ambassadeurs arabes à Paris, M. Musa Bin Jaafar Bin Hassan, Ambassadeur délégué du Sultanat auprès de l’UNESCO, Président de la Conférence générale, ainsi que le ministère de la culture et du patrimoine du sultanat d’Oman, pour la part qu’ils ont prises à l’organisation et au succès de ces journées. « Je tiens à féliciter le Sultanat d’Oman de cette heureuse initiative, mise en œuvre dans le cadre du Plan Arabia et destinée à promouvoir une meilleure connaissance du monde arabe ainsi qu’un dialogue enrichi entre la région arabe et le reste du monde. D’autres grandes villes du monde arabe telles que Riyad, Kuwait City, Amman, Rabat, Sanaa et dernièrement Khartoum, avaient déjà bénéficiées d’une telle reconnaissance au cours des années passées. Il était donc normal et légitime que Mascate soit à son tour mieux connue et reconnue à sa juste valeur » a-t-il déclaré à cette occasion.

Replaçant la « riche et fructueuse » coopération établie de longue date entre Oman et l’UNESCO dans un contexte géopolitique et culturel plus large, M. Matsuura a rappelé que : « Situé au carrefour de l’Asie, de l’Afrique et de la Méditerranée, Oman a (…) toujours été un haut lieu de rencontres et d’échanges entre les cultures et les civilisations. Un certain nombre de ports et oasis d’Oman, vestiges du commerce de l’encens, qui fut l'une des plus importantes activités du monde antique et médiéval, figurent aujourd’hui à juste titre, parmi d’autres, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ». Evoquant ensuite le succès d’estime rencontré par cette semaine culturelle, il s’est réjoui qu’elle « ait pu donner lieu à une réflexion d’ensemble sur le concept de capitale culturelle. Il est en effet nécessaire de continuer à réfléchir sur les formes les plus adaptées de sensibilisation au rôle de la culture dans l’instauration d’un développement durable et de promouvoir des formes concrètes de dialogue interculturel dans les villes, qui restent aujourd’hui, par excellence, des laboratoires uniques de création, d’échange et de dialogue ».

Le Directeur général a évoqué le communiqué final adopté à l’issue du séminaire Le dialogue interculturel et ses nouveaux enjeux qui s’est tenu dans le cadre des Journées omanaises et a émis le vœu que ces conclusions contribuent à la définition d’un dialogue interculturel renouvelé, et servent de base aux réflexions internationales menées pour le préserver et le pratiquer à l’échelle locale et globale.

M. Jaifer Bin Salim Al Said, Ambassadeur du Sultanat d’Oman en France, a remercié à son tour l’UNESCO d’avoir aidé à travers cette manifestation à promouvoir le dialogue des cultures, dialogue que son pays entend enraciner en favorisant la meilleure connaissance des différentes cultures et civilisations. Il a exprimé sa satisfaction pour le travail accompli en commun dans ce domaine par l’UNESCO, l’ISESCO et l’ALECSO.

Le président de la Conférence générale intervenant à son tour a remercié le Directeur général pour sa présence à cette manifestation, nouveau témoignage de l’intérêt qu’il porte au dialogue entre civilisations et cultures. L’Ambassadeur Musa Bin Jaafar Bin Hassan a réaffirmé le rôle majeur que le monde arabe entend jouer en faveur de la promotion et de la défense du dialogue, moyen privilégié de lutte contre l’ignorance, l’intolérance et la discrimination qui nourrissent les extrémismes partout dans le monde.

  • Auteur(s):La Porte Parole
  • Source:Flash info n°087-2006
  • 12-06-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific