Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Adoption de la Déclaration d’Opatija
Contact éditorial : Jasmina Sopova, Section des relations avec la presse, tél. +33 (0)1 45 68 17 17, portable à Opatija + 33 (0)6 07 84 26 76 - Email

02-06-2006 5:00 pm La Déclaration d’Opatija a été adoptée hier par six chefs d’Etat de l`Europe du Sud-Est*, lors du sommet « Patrimoine et communication : une nouvelle vision de l’Europe du Sud-Est ». La rencontre a été organisée par le Président croate, Stjepan Mesić, et le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, en collaboration avec le Secrétaire général du Conseil de l’Europe, Terry Davis. « Nous nous félicitons du renforcement du dialogue en Europe du Sud-Est […] et exprimons notre satisfaction de voir se développer une coopération constructive et un partenariat solide dans un grand nombre de domaines, allant de la politique et la sécurité […] aux politiques, stratégies et programmes culturels, éducatifs et scientifiques », ont déclaré les participants.

Les chefs d`Etat ont estimé que « la coopération en Europe du Sud-Est doit être construite sur son riche patrimoine culturel matériel et immatériel et sur son histoire d`échanges culturels intenses et de dialogue ». Ils ont également déclaré que « des politiques nationales bien conçues pour une coopération efficace dans les domaines de la culture, l`éducation, la science et le tourisme sont les fondations principales pour le futur développement de l`Europe du Sud-Est en tant que région dynamique de l`Europe ».

C`est la quatrième fois que des chefs d’Etat du Sud-Est européen se réunissent sous l’égide de l’UNESCO depuis le Forum d`Ohrid, en 2003. Cette rencontre, qui a réuni une centaine d`experts internationaux et responsables politiques de la région, a mis en évidence le rôle de la communication en matière de patrimoine culturel.

« Une coopération et une communication renforcées peuvent incontestablement améliorer les pratiques de sauvegarde, établir des liens entre les sites du patrimoine dans la région et éveiller les consciences à la fois sur la diversité et sur l’histoire partagée de ce patrimoine », a déclaré Koïchiro Matsuura dans son discours d’ouverture de la conférence. « Les technologies de l`information et de la communication jouent un rôle primordial dans la promotion du patrimoine culturel, car elles facilitent et enrichissent le partage des connaissances sur le patrimoine […] son intégration dans la culture contemporaine et favorisent la diversité culturelle et linguistique du cyberespace », a-t-il ajouté.

Considérant le patrimoine comme une « force motrice majeure du développement local et régional » le Directeur général a insisté également sur « l’importance de l’éducation au patrimoine dans des régions qui ont récemment souffert de conflits et de guerres ».

Pour le Président Mesić, le sommet d’Opatija « est une nouvelle confirmation d`un processus qui prend de l`ampleur au Sud-Est de l`Europe et qui consiste à transformer « les frontières fermées en frontières ouvertes, le nombrilisme en respect et compréhension des autres, les méfiances mutuelles en dialogue ».

« Il faut reconnaître que les nouvelles formes de coopération culturelle ne sont pas encore satisfaisantes, qu`elles ne sont pas établies de manière systématique et qu`elles sont en grande partie soutenues financièrement par la communauté et les organisations internationales », a-t-il déclaré avant d`ajouter « Mais les progrès deviennent de plus en plus évidents en matière de transfert des connaissances, de mise en réseau, de mobilité des artistes ».

Terry Davis s`est félicité de la pérennité des forums organisées dans les pays du sud-est européen. « D`année en année, les leaders de la région réaffirment leur engagement en faveur d`un renouveau politique et culturel », a-t-il déclaré. Il a ajouté : « La communication est essentielle pour la réalisation du rêve d`une Europe sans frontières – un continent fier de son patrimoine et de sa diversité, ouvert à ses voisins et confiant en son avenir. »

Les chefs d`Etat ont par ailleurs approuvé à Opatija la « Stratégie sur les corridors culturels en Europe du Sud-Est», une initiative lancée lors du Sommet de Varna, Bulgarie (2005), qui devra donner lieu à des actions communes liées au patrimoine matériel et immatériel et renforcer l`idée d`un patrimoine commun de la région.

Le prochain Sommet de chefs d’Etat du Sud-Est européen est prévu l`année prochaine en Roumanie. Il se tiendra à Sibiu, la capitale européenne de la culture 2007.

* Alfred Moisiu (Albanie), Sulejman Tihić (Bosnie-Herzégovine), Gueorgui Paravanov (Bulgarie), Stjepan Mesić (Croatie), Branko Crvenkovski (ex-République yougoslave de Macédoine) et Filip Vujanović (Monténégro).






Source Communiqué de presse N°2006-56
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 33208 | guest (Lire) Mise à jour: 06-06-2006 9:53 am | © 2003 - UNESCO - Contact