UNESCO Banner

DIRECTRICE GENERALE DE L'UNESCO

Le Président bolivien Evo Morales en visite officielle à l’UNESCO

Le Président bolivien Evo Morales en visite officielle à l’UNESCO

Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura et le Président bolivien, Evo Morales, ont procédé le 15 mai 2006 à un tour d’horizon des domaines dans lesquels la coopération de la Bolivie avec l’UNESCO pouvait être développée, à l’occasion de la première visite officielle que le Président Morales effectuait à l’UNESCO, depuis son élection en décembre 2005.

Le Directeur général, a tout d’abord remercié le Président Morales de cette visite qui témoigne de l’attachement qu’il porte à l’Organisation et l’a assuré de la disponibilité de l’Organisation à poursuivre la collaboration engagée avec la Bolivie, tout particulièrement dans les domaines de l’éducation, de l’eau douce et de la préservation du patrimoine culturel, matériel et immatériel.

Le Président Evo Morales a abordé en premier lieu les questions liées à l’éducation et à la culture, deux domaines auxquels il attache une importance toute particulière dans le cadre des réformes qu’il a engagées. Le Président bolivien, évoquant ensuite les enjeux liés à la gestion de l’eau, a demandé au Directeur général l’aide de l’UNESCO dans ce domaine, qui constitue un enjeu considérable en termes de développement économique et social pour son pays.

Concernant l’eau, M. Matsuura a rappelé le rôle joué par l’UNESCO au sein du système des Nations Unies et évoqué les conclusions du récent rapport mondial sur les ressources en eau qu’il avait eu l’occasion de présenter à Mexico, en mars dernier. Il a félicité le président bolivien pour la création d’un ministère de l’Eau et l’a assuré que l’UNESCO se tenait prête à apporter son concours à l’amélioration des capacités gouvernementales et institutionnelles du pays pour la gestion des ressources hydriques.

Dans le domaine de la culture, le Directeur général après avoir rappelé que la Bolivie était le seul pays d’Amérique latine à posséder deux proclamations des chefs d’œuvres du patrimoine oral et immatériel de l’humanité : « le Carnaval de Oruro » et la « Cosmovision andina de los Kallawaya », s’est réjoui que la Bolivie ait été parmi les premiers états d’Amérique latine à avoir ratifié la Convention de 2003 visant à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, entrée en vigueur récemment. M. Matsuura a également réitéré le soutien de l’UNESCO en faveur du site de Tiawanaku, inscrit sur la liste du patrimoine mondial et s’est déclaré prêt à aider la Bolivie à obtenir des financements complémentaires pour assurer le bon déroulement des travaux de restauration de ce site. Le Directeur général a noté avec satisfaction que la Bolivie avait entamé le processus de ratification de la Convention de 2005 qui, une fois ratifiée, complétera utilement le dispositif de protection de la diversité culturelle.

Enfin, le Directeur général a assuré la Bolivie du soutien de l’Organisation au processus d’amélioration du système éducatif, notamment en ce qui concerne l’éducation de base et supérieure, priorités du président Morales.

Le Président bolivien a invité M. Matsuura à venir en visite officielle dans son pays, invitation dont M. Matsuura a accepté le principe.

  • Source:Flash info n°073-2006
  • 15-05-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific