Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Le Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
10424761273newspaper-readers.jpg
19-05-2006 11:30 am Quelque 160 grands spécialistes mondiaux du changement climatique, océanographes et chercheurs en sciences marines se réuniront du 6 au 9 juin au Siège de l’UNESCO à Paris afin d’étudier les facteurs contribuant à l’élévation du niveau des mers et de déterminer les domaines dans lesquels les connaissances doivent être approfondies pour mieux comprendre ce phénomène.
Le troisième rapport d’évaluation du Groupe intergouvernemental sur le changement climatique indique que le niveau des mers du globe s’est élevé de 10 à 20 centimètres au cours des 100 dernières années. Un nombre croissant d’éléments scientifiques viennent confirmer la thèse selon laquelle ce phénomène, qui va en s’accélérant, est principalement dû au réchauffement de la planète.

Des doutes subsistent néanmoins dans certains domaines, c’est pourquoi on ne peut ni faire de prévisions précises sur l’évolution future, ni par conséquent mettre au point des stratégies permettant de contrecarrer cette évolution.

Les participants à l’atelier « Comprendre l'élévation du niveau marin et ses fluctuations » identifieront la nature des connaissances qui nous font défaut et les activités de recherche à mettre en place pour pallier cette situation. Ils examineront les facteurs qui sont à l’origine de l’élévation du niveau marin comme la dilatation thermique des eaux des océans, la fonte des glaciers et des calottes glaciaires et les mouvements tectoniques verticaux. De plus, les participants étudieront les variations passées et futures en termes de fréquence et d’intensité des phénomènes extrêmes, notamment les ondes de surface et la houle océanique.

La réunion sera présidée par John Church, climatologue au Centre de recherche marine CSIRO d’Hobart (Tasmanie, Australie) et Philip Woodworth, directeur du Permanent Service for Mean Sea Level (Liverpool, Royaume-Uni). Les principaux orateurs seront notamment Kurt Lambeck (Australie), Anny Cazenave (France), Koni Steffen (Etats-Unis) et Jonathan Gregory, Robert Nicholls et Ralph Rayner (Royaume-Uni), qui débattront des changements du niveau de la mer par le passé et à l’avenir, des raisons de ces changements et de leurs effets sur les côtes. Les autres réunions seront consacrées au réchauffement des eaux des océans de la planète et aux découvertes récentes concernant la fonte des glaciers dans les régions polaires.

L’atelier est organisé sous l’égide du Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC), co-financé par la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (UNESCO-COI), le Conseil international pour la science (CIUS), l’organisation météorologique mondiale (OMM) et 41 autres organismes et agences scientifiques.


Site Internet



Source Avis aux médias N°2006-31
Auteur(s) UNESCOPRESSE



Archives

 ID: 33041 | guest (Lire) Mise à jour: 30-05-2006 11:20 am | © 2003 - UNESCO - Contact