UNESCO Banner

DIRECTRICE GENERALE DE L'UNESCO

Turin capitale mondiale du livre 2006

Turin, en partenariat avec Rome, a été désignée par l’UNESCO « capitale mondiale du livre » pour 2006-2007 en reconnaissance de sa mobilisation exceptionnelle, avec l’ensemble des acteurs sociaux et professionnels, en faveur du livre et de la lecture.

Cette distinction, accordée par un Jury composé de représentants de l’Union internationale des éditeurs, de la Fédération internationale des libraires, de la Fédération internationale des associations des Bibliothécaires et de l’UNESCO, avait auparavant été décernée à Madrid, Alexandrie, New Delhi, Anvers et Montréal.

Au cours de la cérémonie organisée à cette occasion, en présence de M. Moscato, Ambassadeur délégué permanent de l’Italie auprès de l’UNESCO, de M. Chiamparino, Maire de Turin, de Mme Garavaglia, Maire adjointe de Rome, de M. Picchioni, Président pour la Fondation pour le livre (Turin), et de Madame Senécal, co-présidente de Montréal Capitale mondiale du livre, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a remis au Maire de Turin une oeuvre emblématique réalisée par une artiste canadienne afin de symboliser la continuité d’une chaîne exemplaire en faveur du livre et destinée à être transférée à tour de rôle à toutes le villes titulaires du titre de « Capitale mondiale du livre ».

Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le Directeur général a tenu à rappeler que « avoir été choisie Capitale mondiale du livre ne signifie pas recevoir un titre honorifique de plus, même mérité ; cela signifie pour une ville avoir été mandatée pour promouvoir réellement et pratiquement la cause, à la fois culturelle et industrielle, éducative et économique, de l’édition et de la lecture à l’échelle internationale ». « C’est une reconnaissance d’envergure, a-t-il ajouté, car le livre, nous le répétons sans cesse, est un outil fondamental dans les processus développement humain, et un élément indispensable à la liberté, à la démocratie, au dialogue social et interculturel. Le droit d’auteur, protection morale et patrimoniale des œuvres de l’esprit et de leurs créateurs, offre le cadre juridique qui favorise l’épanouissement de cette synergie. »

  • Auteur(s):La Porte-parole
  • Source:Flash Info n°045-2006
  • 27-03-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific