Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
5 éminentes femmes de science ont reçu le Prix L’ORÉAL-UNESCO
Contact éditorial : Frédérique IMPENNATI, Agence de Relations Presse, RUDER FINN, tél.: +33 (0)1 56 81 15 00 - Email

02-03-2006 11:30 am Un prix exceptionnel L’ORÉAL-UNESCO pour le 60ème anniversaire de l’UNESCO à été décerné à Christiane Nüsslein-Volhard, prix Nobel de Médecine 1995.
5 Prix L’OREAL-UNESCO pour les Femmes et la Science ont été remis pour l’Afrique, l’Amérique Latine, l’Amérique du Nord, l’Asie-Pacifique et l’Europe. Aujourd’hui, à la Maison de l’UNESCO, Sir Lindsay Owen-Jones, Président-directeur général de l’Oréal, et Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, ont remis le Prix L’ORÉAL-UNESCO 2006 pour les Femmes et la Science à cinq femmes d’exception :

- Pr. Habiba BOUHAMED CHAABOUNI (Tunisie), Lauréate Afrique « pour sa contribution à l’analyse et à la prévention des maladies héréditaires ». Génétique Médicale, Faculté de Médecine, Université de Tunis.

- Pr. Esther OROZCO (Mexique), Lauréate Amérique Latine « pour ses découvertes concernant le mécanisme et le contrôle des infections amibiennes dans les régions tropicales ». Département de pathologie expérimentale, Centre de recherche et d'études avancées (CINVESTAV), Institut national polytechnique, Mexico.

- Pr. Pamela BJORKMAN (Etats-Unis), Lauréate Amérique du Nord « pour la découverte du mécanisme par lequel le système immunitaire reconnaît ses cibles ». Biologie, Howard Hughes Medical Institute, California Institute of Technology (CalTech), Pasadena.

- Pr. Jennifer GRAVES (Australie), Lauréate Asie-Pacifique « pour ses recherches sur l’évolution des génomes chez les mammifères ». Directrice du Groupe de Recherche sur la Génomique comparative et du Centre ARC de Génomique du Kangourou, Australian National University, Canberra.

- Pr. Christine VAN BROECKHOVEN (Belgique), Lauréate Europe « pour ses analyses génétiques de la maladie d’Alzheimer et d’autres affections neurodégénératives ». Biologie moléculaire et Génétique, Université d’Anvers. Directrice de recherches à l’Institut Born-Bunge. Directrice scientifique, Département de Génétique moléculaire, Institut interuniversitaire de biotechnologie des Flandres.

Les Lauréates ont été sélectionnées à l’issue des délibérations du Jury international du Prix 2006 L’ORÉAL-UNESCO en sciences de la vie, présidé par le professeur Gunter Blobel, prix Nobel de médecine, en présence du professeur Christian de Duve, prix Nobel de médecine et Président-fondateur du Prix L’ORÉAL-UNESCO. Chaque Lauréate reçoit $100 000.

Le prix exceptionnel L’ORÉAL-UNESCO pour le 60ème anniversaire de l’UNESCO

L’UNESCO vient de fêter ses 60 ans. Pour marquer cet événement, L’OREAL et l’UNESCO ont décerné, lors de la soirée du 2 mars, le Prix exceptionnel pour le 60ème anniversaire de l’UNESCO au professeur Christiane Nüsslein-Volhard, prix Nobel de Médecine, pour « sa contribution au soutien de la carrière scientifique des chercheuses de haut niveau ayant des enfants ». Ce prix est accompagné d’une donation de $100 000 à la Fondation Christiane Nüsslein-Volhard.

Le Pr. Nüsslein-Volhard a créé cette fondation en 2003, pour pallier les difficultés auxquelles sont confrontées les femmes devant concilier vie familiale et recherche. Avec cette fondation, elle espère contribuer à l’avancement du statut des chercheuses de haut niveau dans les grands instituts de recherche. Elle dirige actuellement le Laboratoire de Génétique de l’Institut Max Planck de Tübingen en Allemagne.

Les trois actions du programme L’OREAL-UNESCO pour les Femmes et la Science

Le Prix L’ORÉAL-UNESCO fait partie du Programme L’ORÉAL-UNESCO pour les Femmes et la Science qui se construit autour de trois actions :

- Consacrer l’excellence par les 5 Prix L’ORÉAL-UNESCO, pierre angulaire du programme. Ces récompenses prestigieuses décernées à cinq chercheuses émérites - une par continent - positionnent ces femmes d’exception comme modèles pour les générations à venir.

- Encourager le talent par les 15 Bourses UNESCO-L’ORÉAL, allouées depuis l’an 2000 à 15 jeunes scientifiques prometteuses doctorantes ou post-doctorantes, pour renforcer la coopération scientifique internationale et les liens interculturels. Les Bourses 2006 ont été remises le 1er mars à l’UNESCO.

- Développer la diversité par les Bourses Nationales L’Oréal avec le soutien des Commissions Nationales pour l’UNESCO, qui ancrent l’action « Pour les Femmes et Science » dans les pays, en respectant leurs particularités et leurs besoins spécifiques. Chaque année une soixantaine de bourses sont attribuées dans une vingtaine de pays.

Créé en 1998, le Prix L’ORÉAL-UNESCO pour les Femmes et la Science est le fruit d’une collaboration exemplaire. Il réunit une organisation intergouvernementale et une entreprise privée, pour la réalisation de projets communs destinés à soutenir les femmes de science, encourager les progrès de la connaissance et améliorer le développement des sociétés à l’échelle mondiale.

L’ORÉAL est un géant mondial de la cosmétique, développant des produits innovants qui répondent aux besoins des consommateurs dans 130 pays. Quelque 2900 personnes travaillent dans les 14 centres de recherche du groupe situés en France, en Asie et en Amérique. Leurs découvertes sont à l’origine de centaines de dépôts de brevets chaque année. 55 % des équipes de recherche sont des femmes, un pourcentage encore inégalé dans l’industrie.

Depuis sa création en 1945, l'UNESCO s'est consacrée à l'élimination de toute forme de discrimination et à la promotion de l'égalité entre les hommes et les femmes. Tout en concevant des programmes d'éducation scientifique destinés spécialement aux filles, l'UNESCO a mis en place une série de chaires académiques reliant les femmes de science du monde entier. Le rapport international sur la science, la technologie et la parité des sexes que l'UNESCO publiera prochainement vise à aider ses 191 Etats membres à développer des politiques appropriées dans ce domaine.


Plus d’informations sur les Lauréates, le Prix exceptionnel pour le 60ème anniversaire de l’UNESCO et le partenariat L’OREAL-UNESCO
Site UNESCO
Site L'OREAL

Source Communiqué de presse N°2006-16
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 31948 | guest (Lire) Mise à jour: 07-03-2006 4:02 pm | © 2003 - UNESCO - Contact