Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Le Canada devient le premier Etat à ratifier la Convention la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

22-12-2005 5:00 pm Le Canada est devenu le premier Etat à ratifier la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en octobre dernier. Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, s’est félicité de cette première ratification. Soulignant que « la défense de la diversité culturelle est inscrite au cœur du mandat de l’Organisation », il a rappelé que « l’UNESCO a élaboré toute une série d’instruments normatifs visant à protéger la diversité culturelle, qui trouve son expression non seulement à travers les patrimoines, matériels et immatériels, mais aussi dans les formes contemporaines de la créativité ».

Fruit d’un large processus de négociation, jalonné par de nombreuses réunions d’experts indépendants et de réunions intergouvernementales, la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles vise à réaffirmer les liens qui unissent culture, développement et dialogue, et à créer une plate-forme innovante de coopération internationale. Elle fait suite à la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle, adoptée en 2001, qui reconnaissait la diversité culturelle comme « une source d’échanges, d’innovation et de créativité », un « patrimoine commun de l’humanité » qui « doit être reconnue et affirmée au bénéfice des générations présentes et des générations futures ».

La nouvelle Convention réaffirme le droit souverain des Etats à élaborer des politiques culturelles en vue de « protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles, ainsi que pour renforcer la coopération internationale », dans le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

La Convention entrera en vigueur trois mois après sa ratification par 30 Etats parties.






Source Communiqué de presse N°2005-154
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 31297 | guest (Lire) Mise à jour: 03-03-2006 11:33 am | © 2003 - UNESCO - Contact