Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
L'UNESCO LANCE UNE INITIATIVE EN FAVEUR DES CINEMAS DU MONDE

Paris - C'est sous le signe du voyage et du septième art que s'achèvera le Conseil exécutif de l'UNESCO, jeudi 30 mai. Pour clôturer sa 164e session, l'Organisation rendra hommage au pionnier du cinéma Georges Méliès, en projetant six films réalisés sur le thème du voyage, et lancera le nouveau projet de Liste des oeuvres représentatives du cinéma mondial.

Le Voyage dans la Lune, dont l'UNESCO fêtera le centenaire, sera projeté au siège de l'Organisation (Salle I) à 20h, ainsi que cinq autres films de Méliès (1861-1938) : La Chrysalide et le Papillon (1901), Le Diable noir (1905), Le Dirigeable fantastique(1906), Voyage de Gulliver à Lilliput chez les géants (1902), A la conquête du pôle (1911). Cette soirée, organisée dans le cadre de l'Année internationale du patrimoine culturel, bénéficiera du soutien de la Fondation Electricité de France et des Rencontres internationales " Image et science ".

Les six films muets seront présentés à leur vitesse et dans leur cadre d'origine. Ils seront accompagnés au piano par Lawrence Lehérissey et commentés par Madeleine Malthête-Méliès, petite-fille de Georges Méliès. A cette occasion, le Directeur général, Koïchiro Matsuura, lui remettra la médaille Fellini de l'UNESCO pour son action en faveur de la reconstitution du patrimoine filmique de son grand-père.

Au cours de cette soirée, le projet UNESCO/CICT (*) deListe des œuvres représentatives du cinéma mondial sera également lancé. Cette sorte d'inventaire à la Prévert rassemblera les films témoignant le mieux d'un courant cinématographique, d'un phénomène de société, d'une époque, de l'émergence d'une technique, d'une culture ou d'une valeur éthique particulière. Il pourra inclure aussi bien une oeuvre exemplaire de la nouvelle vague que le premier film réalisé en images de synthèse ou un long métrage illustrant une mutation sociale en Afrique, par exemple.

Cette liste sera dressée en coopération avec des cinémathèques du monde entier, des musées, des associations de professionnels du cinéma et les organismes gouvernementaux concernés. Elle vise à sensibiliser l'opinion mondiale à la diversité d'un patrimoine filmique désormais séculaire et à faire connaître des oeuvres jusqu'ici restées dans l'ombre. L'objectif est également d'éveiller l'intérêt des sponsors et des musées pour des films nécessitant d'être restaurés, préservés ou numérisés.

(*) Conseil international du cinéma, de la télévision et de la communication audiovisuelle.

Pour obtenir une invitation, contacter le service de presse de l'UNESCO,
Tél. : 33 1 45 68 17 48



 
Auteur(s) UNESCOPRESS
Source Avis aux Médias No.2002-17
Date de publication 26 May 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 3122