Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
" TERRORISME ET MEDIAS " AU COEUR DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA LIBERTE DE LA PRESSE - Cérémonie à Manille

Paris - " Terrorisme et Médias " est cette année le thème de la Journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai dans le monde entier. La Présidente des Philippines, Gloria Macapagal-Arroyo, et le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, célèbreront l'événement lors d'une cérémonie qui se déroulera au Palais Malacañang à Manille.

Une conférence de deux jours sur Terrorisme et Médias se tiendra au Westin Philippine Plaza les 1er et 2 mai. Elle sera consacrée à l'impact du terrorisme sur les médias dans le monde et présentera des études de cas sur les Philippines, la Colombie, le Pays basque en Espagne, le Zimbabwe et la Tchétchénie. Parmi les thèmes qui seront débattus figurent : les événements du 11 septembre et leurs effets sur la liberté d'information ; les problèmes relatifs à la couverture du terrorisme ; et la sécurité des journalistes qui travaillent dans des zones de conflits.

Des journalistes exposés dans leur travail quotidien aux dangers du terrorisme et de la violence participeront à la conférence, ainsi que des représentants des grandes organisations internationales des professionnels des médias - notamment la Fédération internationale des journalistes, le Comité pour la protection des journalistes, Reporters sans frontières, l'Association mondiale des journaux - et d'organisations non gouvernementales des droits civiques, dont Human Rights Watch.

Les participants devraient adopter des recommandations concernant la liberté de la presse et la sécurité des journalistes qui travaillent dans des contextes violents.

Le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano, d'un montant de 25 000 dollars, sera remis par le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, au journaliste zimbabwéen Geoffrey Nyarota au Palais Malacañang dans la matinée du 3 mai en présence de la Présidente Gloria Macapagal-Arroyo.

Geoffrey Nyarota, âgé de 50 ans, est le directeur du seul quotidien zimbabwéen indépendant, le Daily News. Malgré de nombreuses menaces de mort et deux attentats à la bombe contre son journal, Geoffrey Nyarota a toujours dénoncé la corruption et les activités criminelles de certains officiels de haut rang au sein du gouvernement de son pays. Il a été arrêté et détenu de façon répétée et il est toujours poursuivi dans plusieurs affaires de diffamation.

Pendant la conférence, la Présidente des Philippines et le Directeur général de l'UNESCO présenteront également une plaque à la mémoire du reporter du Wall Street Journal, Daniel Pearl, victime du terrorisme international, assassiné au Pakistan en février de cette année. Cette plaque sera remise au chef adjoint de la mission diplomatique des Etats-Unis aux Philippines, Robert M. Fitts, et à James Hookway, chef du bureau du Wall Street Journal, au nom de Marianne Pearl, la veuve du journaliste assassiné.

Deux expositions photographiques auront lieu pendant la conférence. L'une sur le terrorisme est organisée par l'Agence France Presse au Westin Plaza ; l'autre qui traite de la liberté de la presse se tiendra au Musée national.

Contacts presse à Paris: Roni Amelan (+33 1) 45 68 16 50 ou Isabelle Le Fournis (+33 1) 45 68 17 48 - Bureau de l'information du public de l'UNESCO
Et, du 30 avril au 4 mai, à Manille: (632) 551-5555



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux Médias No.2002-09
Site Web 1 (URL) Site web : Journée de la Liberté de la Presse - UNESCO
Date de publication 24 Apr 2002
© UNESCO 1995-2007 - ID: 3111