Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Une Conférence mondiale pour réunir à Paris les 3 600 Clubs UNESCO

L’UNESCO organise du 18 au 20 juillet 2005 une Conférence mondiale du mouvement des clubs UNESCO. Cette Conférence se tiendra au siège de l’Organisation à Paris (Salle IV) et rassemblera 350 représentants des quelque 3 600 clubs, dont les membres bénévoles oeuvrent un peu partout dans le monde en faveur des idéaux de l’UNESCO. Conjointement à la Conférence, le Congrès mondial de la Fédération mondiale des associations, centres et clubs UNESCO (FMACU) tiendra une session extraordinaire. L’événement marquera un renouveau de cette ONG internationale qui doit fédérer ce mouvement de société civile, « l’UNESCO des peuples ».

Les Clubs UNESCO, créés pour la première fois en 1947 au Japon et existant maintenant dans 84 pays, travaillent en partenariat avec les Commissions Nationales pour l’UNESCO et offrent aux membres de la société civile, notamment aux jeunes, la possibilité de participer à l’oeuvre de l’Organisation à un niveau communautaire. Le mouvement des clubs UNESCO peut jouer un rôle majeur en mobilisant les actions des citoyens en faveur des objectifs et des priorités de l’Organisation.

Pendant la Conférence, les participants examineront la situation actuelle des clubs UNESCO et discuteront des projets à venir, en vue de consolider le réseau et d’en renforcer l’impact, dans la perspective de la célébration du 60ème anniversaire de l’UNESCO qui aura lieu plus tard cette année. Les représentants des Fédérations nationales de chaque région présenteront les expériences de leurs clubs et mettront en valeur leurs activités. Ces activités en faveur des objectifs de l’UNESCO varient selon l’âge, les intérêts et les moyens d’action des membres. Par exemple, elles peuvent aller de l’incitation à organiser des débats sur les droits de l’homme parmi les élèves d’un lycée et de la diffusion d’informations sur les idéaux de l’Organisation, à des projets pour la protection de l’environnement, l’éducation à la prévention contre le virus du SIDA, la promotion de l’alphabétisation et la sauvegarde du patrimoine culturel et national.



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias n° 2005-50
Generic Field
russe
Contact éditorial : tél. +33 (0)1 45 68 17 48
Date de publication 15 Jul 2005
© UNESCO 1995-2007 - ID: 28369