Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Le Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
10424761273newspaper-readers.jpg
11-07-2005 1:35 pm Du 13 juillet au 11 août, une exposition (Salles Miró) va présenter le travail réalisé par l’UNESCO au Brésil depuis des décennies. Cette exposition sera inaugurée le 13 juillet (15h30) par le Président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva et le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, en présence de plusieurs ministres, parlementaires et personnalités brésiliennes.
Seront notamment présents : Gilberto Gil, ministre de la Culture et artiste de l’UNESCO pour la paix ; Tarso Genro, ministre de l’Education ; Matilde Ribeiro, ministre de la Promotion de l’égalité raciale ; Carlos Mário da Silva Veloso, ministre à la Cour suprême de Justice ; Sérgio Amaral, Ambassadeur du Brésil en France, et Antonio Augusto Dayrell de Lima, Ambassadeur et Délégué permanent du Brésil auprès de l’UNESCO, ainsi que plusieurs sénateurs et députés, les Ambassadrices de bonne volonté de l’UNESCO, Lily Marinho et Milú Villela, des hommes d’affaires, la chanteuse Daniela Mercury, l’écrivain Paulo Coelho.

L’exposition, réalisée avec l’appui de la compagnie aérienne TAM, retrace 60 ans d’étroite collaboration entre l’UNESCO et le Brésil qui est un de ses membres fondateurs. Lors de l’instauration des Commissions nationales pour l’UNESCO, le Brésil a été le premier à structurer ce type de collaboration, par le biais de l’Institut brésilien pour l’éducation, la science et la culture (IBECC). Aujourd’hui, Brasilia est le plus grand des bureaux régionaux et des unités de l’Organisation répartis sur toute la planète.

Sur quatorze grands panneaux, des photographies, dessins, graphiques et textes (en portugais et français) vont présenter les activités de l’UNESCO au Brésil dans ses différents domaines de compétence. Un des panneaux présente un tableau chronologique des initiatives de l’Organisation, des réponses brésiliennes aux conventions et projets, de la participation d’intellectuels, diplomates et personnalités brésiliennes aux activités et instances de décision de l’Organisation et, surtout, de ce que le représentant de l’UNESCO au Brésil, Jorge Werthein qualifie de « convergence entre les principes de l’UNESCO et les politiques mises en œuvre au Brésil ».

L’exposition permettra aussi de découvrir le grand réseau de partenariats développé au Brésil, notamment en matière d’éducation – qualifiée « d’investissement sacré » par le Président Lula lui-même - et d’inclusion sociale: projet Abrindo Espaços, Escola Aberta, Brasil Alfabetizado et le Fundo do Milênio para a Primeira Infância. La diversité culturelle et le patrimoine, considérés comme des éléments de la construction d’une société durable, ainsi que des thèmes chers à l’UNESCO, comme la lutte contre la discrimination, l’information pour tous, l’accès à la science et à la technologie, seront également à l’honneur.

L’inauguration de l’exposition verra aussi le lancement du livre édité par l’UNESCO O Berço da Desigualdade (Le Berceau de l’inégalité) du photographe brésilien Sebastião Salgado, avec des textes du sénateur Cristovam Buarque, ancien ministre de l’Education. Un projet sur le même thème va voir le jour en partenariat avec Canal Futura (Une chaîne de télévision qui est en même temps un projet éducatif et qui est appuyé par 13 groupes du secteur privé brésilien).

Les journalistes souhaitant couvrir l’événement doivent se faire accréditer






Source Avis aux médias N° 2005-49
Auteur(s) UNESCOPRESSE



Archives

 ID: 28340 | guest (Lire) Mise à jour: 12-07-2005 10:17 am | © 2003 - UNESCO - Contact