Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
hatra_250.jpg Deuxième réunion du Comité de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel de l’Iraq

Le Comité international de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel de l’Iraq tiendra sa deuxième session plénière les 22 et 23 juin au Siège de l’UNESCO. La session sera ouverte* par le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, et par le ministre iraquien de la Culture, Nuri Farhan al-Rawi.

Le Comité, placé sous les auspices du ministère iraquien de la Culture, a été établi en septembre 2003 en vue de répartir au mieux l’aide internationale. Il se compose de vingt-cinq experts internationaux, dont six iraquiens et une dizaine d’observateurs, représentants d’institutions partenaires de l’UNESCO, comme l’ALECSO**, l’ICOM, l’ICCROM, l’ICOMOS, l’ICA, l’IFLA, l’ISESCO, le WMF et le Getty Conservation Institute. Ses membres, proposés par les Etats membres de l’UNESCO, sont nommés à titre personnel par le Directeur général de l’Organisation. La première réunion du Comité a eu lieu en mai 2004. Elle avait été précédée en 2003 de trois réunions d’experts internationaux du patrimoine culturel iraquien qui avaient évalué les dommages.

La deuxième session du Comité examinera la mise en œuvre des recommandations de la session précédente, s’efforcera de renforcer la coordination internationale en faveur du patrimoine culturel iraquien et de concevoir de nouvelles propositions et activités. Outre la séance d’ouverture, la réunion comportera des séances (à huis-clos) consacrées aux musées et institutions culturelles, aux bibliothèques et archives, aux bâtiments historiques et sites archéologiques, au patrimoine culturel immatériel. Parmi les projets que l’UNESCO est en train de mettre en oeuvre, on peut citer la remise en état des laboratoires de conservation du Musée de Bagdad, avec un support financier du gouvernement japonais, l’établissement de la base de données pour la documentation et la gestion des collections du musée, avec l’aide d’une contribution du gouvernement suisse, l’amélioration de la protection du site archéologique de Ninive, la préparation d’un projet de stabilisation de l’Arche de Ctésiphon, la formation et la fourniture de matériel de photogrammétrie.

Les trésors culturels de l’Iraq ont subi de graves dommages (destruction, pillage, vandalisme, etc.) durant le récent conflit. Plus de 10 000 sites archéologiques ont été identifiés et inscrits sur la liste établie par le Conseil national iraquien des antiquités et du patrimoine ; de nombreux autres n’ont pas encore été recensés. Deux sites figurent sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : Hatra, inscrit en 1985, et Assour, inscrit en 2003. Ces nombreux sites et les collections des musées nationaux épargnés par les pillages constituent un héritage précieux pour l’humanité et attestent de la grandeur des civilisations qui se sont succédées dans le pays « entre les deux fleuves » : préhistorique, sumérienne, babylonienne, assyrienne, néo-babylonienne, perse, parthe, sassanide, grecque et islamique.

Au cours des dernières années, l’UNESCO a contribué à réhabiliter le patrimoine de nombreux pays et territoires qui sortaient de situations de conflit, notamment en Afghanistan, en Europe du Sud-Est, à Chypre, au Cambodge, au Timor-Leste.



* Seule la séance d’ouverture (22 juin, 9h30, Salle X) est accessible aux journalistes qui doivent s’accréditer auprès de la Section des relations avec la presse.

** ALECSO, Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences
ICOM, Conseil international des musées
ICCROM, Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels
ICOMOS, Conseil International des Monuments et des Sites
ICA, Conseil International des Archives
IFLA, Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions
ISESCO, Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture
WMF, World Monuments Fund




Photo © UNESCO/Giovanni Boccardi: Hatra, inscrit en 1985 sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.


 
Auteur(s) UNESCOPRESS
Source Avis aux médias n°2005-40
Generic Field
russe | arabe
Contact éditorial : Isabelle Le Fournis, Section des relations avec la presse, tél. +33 (0)1 45 68 17 48
- Email i.le-fournis@unesco.org
Date de publication 09 Jun 2005
© UNESCO 1995-2007 - ID: 27830