Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
La session du Conseil Exécutif de l’UNESCO se termine sur des résultats tangibles

28-04-2005 6:15 pm La 171e session du Conseil Exécutif de l’UNESCO, présidé par l’Ambassadeur Hans-Heinrich Wrede (Allemagne), s’est terminée aujourd’hui après plus de deux semaines de débats consacrés notamment à la préparation de la Conférence générale de l’UNESCO qui se tiendra en octobre prochain. La session était « très intense », dominée par une question : comment « transformer les bonnes intentions en bonnes stratégies et, à partir de là, en réalisation et suivi consistants », a dit l’Ambassadeur Wrede. Dans son discours de clôture, l’Ambassadeur Wrede a déclaré : « L’UNESCO sera pertinente quand elle répondra avec souplesse à ceux qui sont le plus dans le besoin […] Nous devons nous mettre d’accord sur la meilleure façon d’aller de l’avant. Nous avons réaffirmé de façon unanime une conviction : l’éducation est la priorité. Alors que se rapproche l’échéance des Objectifs du Millénaire, l’urgence consiste à garantir une mise en œuvre efficace et rapide des objectifs de l’Education pour tous ».

L’ambassadeur Wrede a ensuite souligné : « L’Afrique aurait besoin de former au moins 4 millions d’enseignants supplémentaires pour répondre à la rapide augmentation du nombre d’élèves », Tout comme « le besoin impératif de renforcer l’initiative de l’éducation à la prévention du VIH-Sida », a-t-il dit, « cette question est très, très urgente ! »

Le Conseil s’est félicité de l’engagement de l’UNESCO en faveur de la reconstruction et de la réhabilitation en Afghanistan, Iraq et dans les territoires arabes occupés. « Tout doit être fait pour continuer à nourrir le fragile processus de paix au Moyen-Orient » a ajouté l’Ambassadeur Wrede.

Beaucoup de débats ont porté sur le renforcement des capacités dans les Etats membres de l’UNESCO. Le Conseil a plaidé pour l’établissement de meilleurs liens entre les efforts de l’UNESCO sur le terrain et les objectifs fixés au niveau des pays. Il a aussi progressé dans la préparation d’une convention internationale contre le dopage dans le sport.

« Le budget a suscité les débats les plus animés et les plus substantiels », a dit l’Ambassadeur Wrede. « De nombreux membres ont plaidé pour une approche pragmatique et ont demandé une meilleure utilisation des ressources existantes. Tous ont convenu que l’UNESCO devrait mieux concentrer les ressources sur ses domaines d’expertise, avant que des ressources supplémentaires soient investies. Les membres ont demandé qu’on accorde une attention toute particulière aux pays les moins avancés, aux pays E-9 et à l’Afrique. »

La 172e session du Conseil exécutif se tiendra au siège de l’UNESCO du 13 au 29 septembre, juste avant la Conférence générale qui aura lieu du 3 au 21 octobre.


Site Internet



Source Communiqué de presse N°2005-50
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 27167 | guest (Lire) Mise à jour: 04-05-2005 8:34 am | © 2003 - UNESCO - Contact