Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Ouverture aujourd’hui des séances plénières de la 171e session du Conseil exécutif

19-04-2005 10:50 am Les séances plénières de la 171e session du Conseil exécutif de l'UNESCO ont commencé hier avec les discours de son Président, l’Ambassadeur Hans-Heinrich Wrede (Allemagne), et du Directeur général, Koïchiro Matsuura. L’Ambassadeur Hans-Heinrich Wrede a rappelé que l’UNESCO allait célébrer son 60e anniversaire en novembre prochain et que c’était « l’occasion de faire un bilan et de renouveler notre attachement à la mission de cette Organisation. Nous devons nous demander quels sont les résultats de nos efforts conjoints. Faisons-nous ce que nous nous sommes proposés de faire ? Réalisons-nous nos objectifs dans nos domaines prioritaires ? Réussissons-nous à atteindre les marginalisés et les défavorisés ? Avons-nous un effet positif sur la vie de ceux qui souffrent le plus ? Nous devrions avoir constamment ces questions à l’esprit lorsque nous recherchons des solutions adaptées aux problèmes complexes que sont la pauvreté, l’analphabétisme, le développement durable et l’instauration de la paix pour longtemps ».

Il a insisté sur la nécessité de « se concentrer sur l’essentiel, à savoir l’Education pour tous ». « Nous nous sommes engagés à assurer une éducation de base pour tous d’ici à 2015. L’éducation reste le moyen le plus sûr pour arracher les gens aux affres de la pauvreté et de la violence ».

Dans son discours, le Directeur général, Koïchiro Matsuura, a qualifié l’Education pour tous (EPT) de « priorité des priorités ». Reconnaissant « le besoin d’une plus grande cohérence, d’une meilleure coopération et d’une synergie plus forte au sein du mouvement EPT », il a pourtant affirmé qu’il croit encore « les objectifs de l’EPT accessibles ».

L’Ambassadeur Hans-Heinrich Wrede a également déclaré : « Nous voici une fois encore confrontés au problème de l’écart entre les moyens modestes dont nous disposons et l’ampleur des objectifs ambitieux à atteindre. D’où la nécessité de choix difficiles, y compris malheureusement de douloureuses coupures budgétaires ».

Parmi les autres points importants de l’ordre du jour figurent le processus de réforme et la décentralisation, ainsi que la discussion de très importants instruments normatifs, notamment un projet de convention sur la diversité culturelle. Le Conseil poursuivra ses travaux jusqu’au 28 avril.


Site Internet



Source Communiqué de presse N°2005-46
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 26981 | guest (Lire) Mise à jour: 02-05-2005 9:01 am | © 2003 - UNESCO - Contact