Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Le Directeur général salue en Jean-Paul II un défenseur du dialogue inter-religieux et inter-culturel

03-04-2005 10:50 am Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a exprimé aujourd’hui sa profonde émotion à l’annonce du décès du pape Jean-Paul II, un « guide spirituel [qui] a mis son énergie peu commune, ses talents d’orateur et son charisme au service de la paix et du dialogue inter-religieux ».Pope_250.jpg « Affirmer ses convictions, témoigner de sa foi profonde tout en dialoguant, tel a été le choix de Jean-Paul II. Des rencontres oecuméniques d’Assise à sa journée de jeûne coïncidant en 2001 avec la fin du Ramadan, en passant par sa visite en 1986 à la synagogue de Rome, le souverain pontife a œuvré sans relâche pour un dialogue entre les différentes religions. Le premier pape polonais de l’histoire a aussi été, en 2001, le premier pape à visiter la Grèce depuis le schisme de 1054 entre les Eglises d’Orient et d’Occident et, en Syrie, le premier pape à pénétrer dans une mosquée. Jean-Paul II se posait ainsi en acteur exemplaire du dialogue inter-religieux », a déclaré Koïchiro Matsuura.

Le Directeur général a poursuivi : « En 2001, Année des Nations Unies pour le dialogue entre les civilisations, il avait consacré son message du nouvel an au dialogue entre les civilisations et les cultures, le qualifiant d’"exigence intrinsèque de la nature même de l’homme et de la culture ". En mars de la même année, j’avais pu constater lors d’une audience privée qu’il m’avait accordée à quel point ce sujet était au cœur de ses préoccupations. »

« En juin 1980, le pape Jean-Paul II avait rendu visite à l’UNESCO et prononcé un discours historique, déclarant notamment : " Veillez, par tous les moyens à votre disposition, sur cette souveraineté fondamentale que possède chaque Nation en vertu de sa propre culture. Protégez-la comme la prunelle de vos yeux pour l’avenir de la grande famille humaine"», a rappelé Koïchiro Matsuura.

« Tout au long de son pontificat, Jean-Paul II a aussi été un messager de paix : recevant Yasser Arafat dès 1982 et établissant des relations officielles entre Israël et le Vatican, il a tenté chaque fois que possible d’empêcher des conflits. Sa quête de paix l’a amené à s’exprimer à plusieurs reprises devant l’ONU » a-t-il ajouté.

« Pendant des décennies, ce guide spirituel a mis son énergie peu commune, son charisme et ses talents d’orateur au service de la paix et du dialogue inter-religieux. Les foules immenses qui ont accompagné ses innombrables voyages illustrent sa vision d’une fraternité universelle », a conclu le Directeur général.

Vignette et photo d'intérieure © UNESCO/Felici: Le Pape Jean-Paul II et le Directeur général de l'UNESCO Koïchiro Matsuura au Vatican le 15 mars 2001.






Source Communiqué de presse N°2005-37
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 26721 | guest (Lire) Mise à jour: 06-04-2005 9:59 am | © 2003 - UNESCO - Contact