Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

 

Curie_250.jpg Curie_250r.jpg
 
La médaille dédiée à Marie Curie a la particularité d’avoir été la première éditée en hommage à une femme. En outre, Marie Curie fut la première femme à recevoir le Prix Nobel en 1903, pour ses travaux de physique. Née Maria Sklodowska à Varsovie, elle épousa le physicien français Pierre Curie et ils découvrirent ensemble la radioactivité naturelle. Des recherches plus poussées l’amenèrent à déterminer la masse atomique du radium, ce qui lui valut un second Prix Nobel en 1911, de chimie cette fois. Malgré sa grande érudition, elle dut lutter contre les préjugés de son époque. Ses idéaux humanitaires portèrent leurs fruits avec la fondation à Paris de l’institut de recherche qui porte aujourd’hui son nom.

Éditée pour le 130e anniversaire de sa naissance, la médaille a été inaugurée en 1998 lors d’un événement international marquant le début de la campagne « Scientifiques du futur», destinée à encourager les jeunes, et notamment les jeunes femmes, à poursuivre des études et des carrières scientifiques.

Créé par l’artiste polonaise Magdalena Dobrucka, l’avers montre le portrait de Marie Curie. Au revers est inscrit Maria Sklodowska Curie 1867-1934, UNESCO 1997, avec Po et Ra, les symboles des éléments chimiques du polonium et du radium. Le polonium a été découvert conjointement par le couple, et il a reçu le nom du pays d’origine de la scientifique.

Disponible en argent.

Photo © UNESCO/N. Burke

© UNESCO 1995-2008 - ID: 26471