Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

 

Confucius_250.jpg Confucius_250r.jpg
 
En 1995, les Nations Unies ont convoqué la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes à Beijing (Chine), qui a réuni 50 000 hommes et femmes de 189 pays. Cette rencontre a débouché sur l’adoption de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing. Ce programme a identifié douze domaines critiques concernant la participation de la femme dans toutes les sphères de la vie publique et privée. Les trois conférences mondiales sur les femmes qui s’étaient tenues précédemment à Mexico (1975), Copenhague (1980) et Nairobi (1985) avaient considérablement amélioré la prise de conscience internationale quant aux problèmes rencontrés par les femmes et avaient permis de tisser des liens précieux entre les mouvements nationaux de femmes et la communauté internationale. La Conférence de Beijing s'est interessée a porté principalement aux thèmes transversaux de l’égalité, du développement et de la paix, analysés dans une perspective de développement.

La médaille dédiée à Confucius a été éditée en 1995 pour marquer la participation de l’UNESCO à cette conférence. L’avers montre une gravure exécutée par Elizabeth Pectorin à partir d’un portrait du philosophe chinois réalisé en 1771 par des missionnaires français en Chine (il est actuellement conservé à la Bibliothèque nationale à Paris). On peut y lire Confucius, 551-479 av. JC, avec le nom du philosophe en caractères chinois. Le logo de l’UNESCO apparaît au revers.

Disponible en or, argent et bronze.

Photo © UNESCO/N. Burke

© UNESCO 1995-2008 - ID: 26468