Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

 

Miro_250.jpg Miro_250r.jpg
 
En novembre 1993, l’UNESCO a célébré le centenaire de la naissance de l’artiste espagnol par une journée entière de manifestations : un symposium international sur « Miró et les arts », une exposition de ses œuvres et l’inauguration de la médaille commémorative en présence de l’artiste Antoni Tàpies, son compatriote et ami, auteur du dessin d’après lequel la médaille a été frappée.

Le nom de Miró est étroitement associé à celui de l’UNESCO. L’inauguration du nouveau bâtiment du Siège de l’Organisation en 1958 a coïncidé avec celle de l’une des œuvres les plus importantes que comprend l’édifice, une double fresque murale, Le mur du soleil et Le mur de la Lune réalisée in situ par Miró et le céramiste José Llorens Artigas. La même année, cette œuvre a remporté le Prix international de la biennale de la fondation Guggenheim.En 1981, Miró a également dessiné la médaille éditée par l’UNESCO à la mémoire de Picasso.

Les formes irrégulières de la médaille dédiée à Miró évoquent celles d’une relique archéologique. Sur l’avers, on peut lire Joan Miró, UNESCO Homenaje ("Hommage") ,le revers portant l’inscription “1893-1993”. Les deux côtés portent la marque de Tàpies : des croix, des signes indéchiffrables, des références aux graffitis, ainsi que des formes évoquant des trous, des larmes et des entailles.

Disponible en vermeil, argent et bronze.

Photo © UNESCO/N. Burke

© UNESCO 1995-2008 - ID: 26465