Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

 

Hugo_250.jpg Hugo_250r.jpg
 
En 1985, pour célébrer le centenaire de la mort de Victor Hugo, Le Courier de l'UNESCO, alors publié en 32 langues – a consacré un numéro intégral à l’écrivain français, en hommage à celui qui appartenait autant à son siècle qu’à l’avenir, qui s’était élevé contre la peine de mort et avait lutté en faveur des droits de l’homme et des opprimés.

A cette occasion, une médaille a été frappée par la Monnaie de Paris d’après un dessin de l’artiste française Louisette-Jeanne Courroy. L’avers montre un portrait de Victor Hugo à l’âge de cinquante ans. Au revers, on peut voir un arbre agité par une tempête avec la devise : C’est par la fraternité qu’on sauve la liberté , déclaration faite par Hugo à Paris en 1870, à son retour d’exil.

Disponible en or, argent et bronze.

Photo © UNESCO/N. Burke

© UNESCO 1995-2008 - ID: 26458