Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

 

Bolivar_250.jpg Bolivar_250r.jpg
 
Le Conseil exécutif de l’UNESCO a décidé en 1978 de créer le Prix international Simón Bolívar pour récompenser les contributions à la paix, à l’indépendance et à la dignité des peuples, ainsi qu’au renforcement de la solidarité entre les nations. Cinq ans plus tard, lors d’une cérémonie à Caracas, le Prix a été attribué pour la première fois au Sud-Africain Nelson Mandela et au roi d’Espagne Juan Carlos Ier. Une médaille a également été éditée pour commémorer le bicentenaire de la naissance du « Libérateur ». Né au Venezuela, Bolívar était un grand défenseur de l’émancipation du colonialisme, porte-drapeau de l’indépendance démocratique et libérateur de son pays, mais aussi de la Bolivie, de la Colombie, de l’Équateur et du Pérou.

Dessiné par l’artiste vénézuélien Héctor Poleo et gravé par Denis Chatelain, l’avers de la médaille représente le profil de Bolívar, tandis qu’au revers on peut voir un soleil symbolique se levant sur une Amérique latine en voie d’unification, avec la colombe de la paix prenant son envol, et au-dessous, en espagnol, l’une de ses plus célèbres citations, La educación es la base de la libertad. (L’éducation est la base de la liberté).

Disponible en or, argent et bronze.

Photo © UNESCO/N. Burke

© UNESCO 1995-2008 - ID: 26456