Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

 

Dubrovnik_250.jpg Dubrovnik_250r.jpg
 
La ville médiévale de Dubrovnik a été construite au debut du VIIe siècle avant J.-C. et s’est d’abord développée sous la domination byzantine et vénitienne. Son tissu urbain date du XIIIe siècle, période à laquelle la construction de ses imposantes fortifications a démarré. Ses remparts et murailles de 1 940 mètres de long sont encore intacts. L’élégance austère du centre historique est un parfait mélange d’architecture gothique, Renaissance et baroque. Le style et l’identité de la vieille ville ont survécu aux nombreux tremblements de terre survenus au fil des siècles, notamment en 1667 et, plus récemment, en 1979, année où ce centre historique a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

Les travaux de reconstruction n’étaient pas encore terminés lorsque la ville a de nouveau été endommagée par le conflit armé de 1991. Elle a alors été placée sur la Liste du patrimoine mondial en péril. En 1993, l’UNESCO a démarré un plan d’action pour sauver Dubrovnik et les spécialistes se sont attelés à la tâche. La ville a finalement été retirée de la Liste du patrimoine mondial en péril en 1998.

Afin de commémorer la campagne de l’UNESCO pour la sauvegarde de la ville, une médaille a été frappée en 1990. L’avers représente la vieille ville vue de la mer, avec au premier plan son enceinte fortifiée encore intacte. La première version de la médaille portait l’inscription Yougoslavie, qui a ensuite été remplacée par Croatia. Le revers est illustré du logo du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Disponible en argent et bronze.

Photo © UNESCO/N. Burke

© UNESCO 1995-2008 - ID: 26443